LDC - Le PSG a beaucoup trop subi... (résumé et notes de Liverpool-PSG)


Les Parisiens s'inclinent
LDC - Le PSG a beaucoup trop subi... (résumé et notes de Liverpool-PSG)

Comme trop souvent ces dernières saisons, les Parisiens ont terminé un match la tête baissée après un nouveau revers face à un gros d'Europe. Après le Real Madrid ou encore le Barça, le PSG repart de son déplacement à Anfield avec une défaite...

Ligue des Champions - 1ère journée (Groupe C)
Liverpool - Paris Saint-Germain : 2-2 (2-1)
Buts : Sturridge (30ème), Milner (35ème s.p), Firmino (90ème) pour Liverpool. Meunier (40ème), Mbappé (83ème) pour le PSG.

Le Paris Saint-Germain version Thomas Tuchel se présentait, dans son tout nouveau maillot floqué du Jumpman d'Air Jordan, à Liverpool pour le lancement de sa saison en Ligue des Champions. Face aux Reds -qui ont réalisé l'année dernière ce que le PSG version qatari n'a jamais réussi (à savoir une finale de LDC)- Neymar, Mbappé et compagnie avaient un test grandeur nature. Car depuis le début de la saison, les Rouge-et-Bleu se promènent en championnat avec 5 victoires en autant de rencontres. Mais en Ligue des Champions, l'intensité n'est pas la même et les Parisiens -qui n'aiment pas être bousculés- vont être servis par la folie rouge. Dès les premières minutes, l'équipe de Jürgen Klopp impose un lourd pressing sur les 11 Franciliens, qui sont visiblement les seuls surpris par ce jeu made in Mersey. Milner, sur tous les ballons, montre le chemin avec une agressivité qui lui permet de gratter de nombreux ballons et de faire reculer les Parisiens.

Dans la continuité, les Reds assiègent les cages d'Areola qui va se déployer sur une reprise écrasée de Van Dijk, qui filait vers sa lucarne (6e). Une minute plus tard, il intervient sur une frappe du capitaine Milner, avant de rester vigilant devant un corner rentrant de Mo Salah (10e), puis un tir de Mané. Paris ne parvient à sortir la tête de l'eau qu'après un gros quart d'heure sur une frappe du gauche de Neymar. Malheureusement pour Thomas Tuchel, ce n'est que l'un des rares faits d'arme de Neymar offensivement sur cette première période. Comme Mbappé, le Brésilien ne parvient pas à prendre le dessus sur son vis-à-vis, sans compter la solidité de la paire Van Dijk-Gomez dans l'axe de la défense. Sans une réelle et grande agressivité, le PSG subit tout de même chaque offensive de Liverpool. Sur un contre où Paris tarde à se replacer, Trent-Arnold, qui joue en une-deux avec Wijnaldum (en légère position de hors-jeu), rate son centre mais Robertson suit parfaitement au second poteau. Pas attaqué, le Gallois envoie un caviar à Daniel Sturridge, qui s'interpose entre Thiago Silva et Presnel Kimpembe pour boxer une tête au fond des filets (30e).

Paris spectateur de Liverpool

Et c'est à ce moment qu'on attend une réaction du PSG version Tuchel, dont Dani Alves a vanté ses apports psychologiques dans les colonnes de Marca ce mardi. Pourtant, Paris montre un visage que l'on connait que trop bien, déjà visible face au Barça au Camp Nou ou contre le Real lors de la double-confrontation l'an dernier. Les erreurs techniques se multiplient (même si Mbappé n'est pas loin d'égaliser après une combinaison sur corner avec Neymar à la 34e) et Juan Bernat -le nouveau venu- commet une faute bien maladroite dans la surface. Alors que Sturridge fait face à 4 défenseurs et semble pris au piège, l'Espagnol déboule par derrière et crochète l'Anglais, qui s'effondre. Pénalty logique que James Milner transforme (35e). Au bord du gouffre, Paris réduit pourtant la marque juste avant de retourner aux vestiaires sur une reprise du gauche de Thomas Meunier (40e). Le PSG n'est pas brillant mais reste pourtant dans la course avec ce but...

Si on s'attend à une réaction parisienne à la reprise, on assiste à une seconde mi-temps conforme à la première. Étouffés, battus dans les duels et absents sur les seconds ballons, les Noirs ne trouvent pas de solutions et restent dépendants d'exploits individuels de Neymar ou de Mbappé, bien trop transparents pour sauver les meubles. Spectateurs de la prestation collective impressionnante des Britanniques, les Parisiens sont tout de même dans le coup grâce à un bon retour de Juan Bernat devant Mohamed Salah aux abords de la surface de réparation (50e), ou une intervention d'Areola sur une tête de Sturridge (61e). Juste avant, le portier s'était retrouvé à terre après un tacle non maitrisé de Wijnaldum (58e), qui avait offert un but (refusé par l'arbitre) à Salah.

La MCN totalement absente et pourtant...

Dans les 10 dernières minutes, Thomas Tuchel essaie de forcer le destin et tente un double changement, à connotation offensive. Di Maria sort à la place de Julian Draxler, alors qu'Eric Choupo-Moting apparait pour la première fois sous les couleurs parisiennes en suppléant Cavani. Une réorganisation tactique est donc entreprise et sur un ballon perdu de Mohamed Salah récupéré par Draxler, Paris fait mouche. Neymar se projette vite vers l'avant, et trouve Mbappé avec un peu de chance. Lâché par Joe Gomez, le Français marque sur l'une de ses uniques actions du match devant Alisson (83ème).

Liverpool ne baisse pourtant pas les bras, et représente à la perfection le "fighting spirit" british. Sur un coup-franc à la limite de la surface de réparation, Trent-Arnold trouve l'équerre d'Areola (86e), battu après une légère déviation de Kimpembe dans le mur. Alors que les Parisiens tenaient un résultat flatteur au vu de la tournure du match, Roberto Firmino, entré en jeu à l'heure de jeu, punit des Parisiens trop fragiles défensivement (90e). Mbappé, qui tente un dribble dans ses 30 mètres, perd LA balle de trop. L'attaquant des Reds fait la différence tout seul et punit le club de la capitale dans le temps additionnel. Des têtes baissées, encore, et une remise en question à prévoir côté Paris, notamment sur la mentalité affichée et l'intensité installée dans cette rencontre. Des maux récurrent chez les Parisiens depuis maintenant quelques temps...

LES NOTES

LIV : Alisson (6) - Alexander-Arnold (7), Gomez (6), Van Dijk (7), Robertson (8) - Milner (7), Wijnaldum (6), Henderson (6) - Salah (5), Sturridge (6), Mané (6,5).

PSG : Areola (6) - Meunier (5), T.Silva (6), Kimpembe (6), Bernat (4) - Rabiot (5), Marquinhos (4), Di Maria (4) - Mbappé (4), Cavani (3), Neymar (3).

Ligue des champions

Liverpool FC

Paris SG

PSG Liverpool 1e journée LDC

Photos associées