LDC - Le PSG frappe fort face au Real Madrid (résumé et notes)

Commentaire(s)
LDC - Le PSG frappe fort face au Real Madrid (résumé et notes)
Les Parisiens ont brillé 1E JOURNéE LDC

Grâce à un Angel Di Maria en feu et un Idrissa Gueye omniprésent, le Paris Saint-Germain s'est offert le scalp du Real Madrid (3-0) et prend la tête du groupe A.

Ligue des champions - Phase de poules / Groupe A

Paris
3 - 02 - 0 Real Madrid
A. Di María 14'
A. Di María 33'
T. Meunier 90' +1

Un peu plus de six mois après la défaite honteuse face à Manchester United et une élimination précoce en huitième de finale (1-3), le PSG a fait son grand retour en Ligue des Champions avec une victoire 3-0 face au Real Madrid. Très attendus cette saison, en raison d'un mercato ambitieux et très sérieux, les hommes de Thomas Tuchel ont toutefois débuté leur campagne européenne sans les trois hommes forts de l'attaque : Neymar, Cavani et Mbappé. Mais les absents n'ont pas changé les idées parisiennes, très clairement affichées en conférence de presse par Thomas Tuchel ou Marco Verratti : les Parisiens veulent sortir un match complet et sérieux, surtout défensivement.

Et c'est chose faite grâce notamment au système installé par le coach allemand : un 4-3-3 avec Marquinhos en sentinelle, pour venir en aide aux deux centraux, entouré par Idrissa Gueye et Marco Verratti. Dans ce dispositif bien huilé, les Parisiens bloquent les lignes de passes madrilènes et la relation entre Karim Benzema, le véritable maître à jouer du Real, et ses coéquipiers. Les trois attaquants ont aussi eu un rôle prépondérant dans le système défensif puisque Sarabia, Icardi (puis Choupo Moting) et Di Maria ne ménagent pas leurs efforts et initient le pressing parisien dans le camp adverse.

Angel Di Maria monstrueux, Idrissa Gueye énorme

Dans une première mi-temps très sérieuse, où les Parisiens réalisent dans l'ensemble un très grand match, deux joueurs ont toutefois tiré leur épingle du jeu : Angel Di Maria et Idrissa Gueye. Comme à son habitude, le premier aime se sublimer dans les grands matchs. Deux ans et demi après sa masterclass face au Barça (4-0), où il avait inscrit deux buts au Parc des Princes, le gaucher a de nouveau fait trembler les filets à deux reprises. Mort de faim et prêt à se jeter sur tous les ballons, l'Argentin est à la conclusion d'un beau mouvement initié par un jeu en pivot de Mauro Icardi avec Juan Bernat. D'un pointu bien senti, sur un centre au premier poteau, ADM punit un Thibaut Courtois au placement bien hasardeux (14ème). Dans tous les bons coups, le gaucher est très sérieux défensivement face à son ancien club à l'image de ses 3 duels réussis et de ses retours afin de cadrer Dani Carvajal.

Si le numéro 11 parisien s'est distingué dans cette première période, c'est grâce, aussi, à Idrissa Gueye. Le milieu sénégalais, arrivé cet été, a lui aussi réalisé une grosse prestation et s'est montré utile dans la conservation du ballon. Très bon gratteur de ballon, l'ancien de Lille fait parler ses qualités physiques et son explosivité sur le deuxième but parisien grâce à un une-deux avec Marquinhos, avant de servir Di Maria, qui conclut d'une frappe enroulée imparable (33ème). En deuxième mi-temps, Gueye a continué son travail de sape et a complètement éteint ses adversaires, y compris Casemiro un (très) gros client. Le Sénégalais offre même, sur un plateau, la balle du triplé à Angel Di Maria (60ème) mais l'Argentin manque son lob devant Courtois. Très présent pour frapper au but, El Fideo crée aussi une grosse occasion pour Sarabia (62ème) mais la frappe de l'Espagnol frôle le poteau de Courtois.

Marquinhos sorti sur blessure, Icardi ménagé

La soirée parfaite du Paris Saint-Germain, sur le terrain, a toutefois quelques points noirs clairement identifiables. Déjà, Thomas Tuchel a été contraint de sortir Mauro Icardi (60ème) et Marquinhos (70ème) pour des pépins physiques. Le premier est sorti par précaution, tandis que le second a été victime de crampes. Mais pour être pointilleux, les Parisiens ont montré deux signes de relâchement, que ce soit en première ou en deuxième période. Dans le premier acte, après le doublé d'Angel Di Maria, les hommes de Thomas Tuchel se sont légèrement relâchés et Gareth Bale en a profité pour réduire la marque d'un lob bien senti (35ème). Le Gallois a toutefois vu son but être refusé en raison d'une main. Dans le dernier quart d'heure de la rencontre, les pensionnaires du Parc des Princes encaissent un autre but, cette fois par Karim Benzema, mais là encore, l'arbitre intervient. L'homme en jaune estime que Lucas Vazquez, en position de hors jeu, a fait action de jeu et a gêné les défenseurs parisiens (77ème).

Dans une fin de match maîtrisée, les Parisiens vont conclure la soirée de toute beauté avec un troisième but dans le temps additionnel grâce à Thomas Meunier. Le latéral, qui a vécu un match plutôt compliqué, est à la conclusion d'un contre lancé avec Juan Bernat. Le Belge sert l'Espagnol, qui temporise avant de lui remettre. Meunier n'a plus que terminer dans le but vide (90+1ème). D'un point de vue comptable, le Paris Saint-Germain fait une belle opération. Profitant du match nul entre Galatasaray et Genk, les Franciliens, privés de Cavani, Neymar et Mbappé il faut le rappeler, prennent seuls la tête du groupe A après cette première journée. Le Real est, par conséquent, dernier de la poule.

Photos associées