LDC - Le PSG renoue avec ses vieux démons (résumé et notes de PSG-Man United)

Commentaire(s)
LDC - Le PSG renoue avec ses vieux démons (résumé et notes de PSG-Man United)
Le PSG sort de la Ligue des Champions 8ES LDC

Le Paris Saint-Germain est éliminé de la Ligue des Champions ! Après avoir fait le plus dur au match aller, en battant Manchester United 2-0 à Old Trafford, les Parisiens ont complètement craqué à domicile pour perdre ce match 1-3 dans le temps additionnel. Après la remontada il y a deux ans à Barcelone, le PSG rajoute une nouvelle ligne bien triste dans son histoire en LDC...

Ligue des Champions - Huitième de finale (retour)
Paris Saint-Germain - Manchester United : 1-3 (1-2 à la mi-temps, 3-3 au score cumulé)
Buts : Bernat (12e) pour le PSG. Lukaku (2e, 30e), Rashford (90e, s.p) pour Man United.

Le Paris Saint-Germain a le don pour se rendre les qualifications "faciles" difficiles/impossibles. Deux ans après l'humiliation subie à Barcelone, lors de la célèbre Remontada, les Franciliens ont montré des signes de défaillance semblables, cette fois au Parc des Princes, contre Manchester United. Face à des Red Devils bien décimés (10 titulaires potentiels absents), le PSG avait la voie libre pour se qualifier pour les quarts de finale, une chose qui lui échappe depuis maintenant trois ans. D'autant plus que la victoire, amplement méritée, du match aller (2-0 à Old Trafford) offrait un matelas d'avance confortable. Et pourtant, les Parisiens ont décidé de saborder, tous seuls, leur avance gagnée il y a trois semaines. Bien que dominateurs dans le jeu (environ 75% de possesion), les hommes de Thomas Tuchel -si solides mentalement depuis le début de la saison- ont offert trois cadeaux à leurs adversaires du soir...

Buffon et Kehrer se loupent, Paris panique

Dès la première minute, Thilo Kehrer manque totalement sa remise en retrait pour Buffon. Romelu Lukaku, en grande confiance grâce à ses deux doublés sur les deux derniers matchs, s'échappe de Thiago Silva, crochète le portier italien, et marque dans le but vide. Le plan d'Ole Gunnar Solskjaer, qui voulait marquer très rapidement pour espérer la qualification, démarre bien. Le Norvégien, novice sur un banc de touche en Coupe d'Europe, fait pourtant une grossière erreur en titularisant Eric Bailly sur le côté droit. Le défenseur central, reconverti latéral droit pour un soir, passe une demi-heure bien compliquée sur le pré avant de sortir sur blessure. Pris de vitesse à chacune des attaques parisiennes, notamment lors des débordements de Juan Bernat et Angel Di Maria, l'Ivoirien va être totalement dépassé par l'Espagnol lorsque Kylian Mbappé -parti à la limite du hors-jeu- lui adresse un caviar (12e).

Le PSG recolle au score rapidement et met peu à peu le pied sur le ballon pour avoir une possession de balle frôlant les 80%. Malgré cette domination, le PSG va offrir un second but aux Mancuniens à la demi-heure de jeu, cette fois sur une erreur du joueur le plus expérimenté : Gianluigi Buffon. Sur une frappe lointaine flottante de Rashford, l'Italien manque totalement son intervention et remet en jeu le ballon pour le renard de surface Romelu Lukaku, qui marque un doublé (30e). Un but qui fait vaciller les Parisiens, pourtant dominateurs, mais menés au score.

Le spectre de la Remontada plane au dessus du Parc des Princes

Au retour des vestiaires, les locaux tentent de se rassurer en enchaînant les phases de possession. Après une belle sortie de balle initiée par Thilo Kehrer, Julian Draxler et Thiago Silva, Lindelöf s'interpose devant Dani Alves dans la surface de réparation (50e). Une poignée de minutes plus tard, Angel Di Maria croit avoir fait le plus dur en trompant David De Gea sur un superbe service de Kylian Mbappé (55e) mais El Fideo est hors-jeu au départ de l'action. Le PSG a le ballon mais peine à se montrer dangereux sur ses attaques, la faute au 5-4-1 d'Ole Gunnar Solskjaer terriblement solide.

Comme il y a deux ans face au Barça, le PSG va finalement regretter les quelques actions offensives manquées. En Catalogne, c'était Di Maria qui avait manqué l'immanquable devant Ter Stegen à un quart d'heure du terme, en tentant une balle piquée plutôt que servir Edinson Cavani. L'Argentin a, ce soir, été remplacé par Kylian Mbappé, auteur de deux conduites de balles désastreuses au moment de conclure les contres parisiens (76e, 84e). La malchance est aussi présente, lorsque Juan Bernat, déjà buteur en première période, trouve le poteau de De Gea (84e). L'Espagnol, qui s'est déjà illustré face à Liverpool et Naples, n'était pas loin d'être le héros de la capitale. Face à tant d'éléments contraires, ce qui était prévisible arriva...

"Arrêter de vendre la peur", disait Kylian Mbappé...

Si Man U n'a pas été dangereux en seconde période, le spectre d'un craquage, dans les ultimes instants du match, hante les Parisiens. Cette même faiblesse qui avait coûté la qualification, il y a deux ans presque jour pour jour, au Camp Nou. Sur une frappe lointaine mancunienne, Presnel Kimpembe, volontaire, tente de dévier le cuir en tournant le dos à l'action. Alors que l'arbitre annonce, d'abord, un corner, l'arbitrage vidéo intervient et change la décision de M.Skomina. Résultat, un pénalty est offert à Manchester et Marcus Rashford ne craque pas devant Buffon (90e).

Les visages dépités et le stade complètement silencieux, les images dramatiques du soir rappellent les échecs cuisants des dernières saisons, notamment la déception face au Real l'an passé. Neymar, cette fois présent dans les tribunes du Parc, a assisté, impuissant à cette élimination, lui qui avait programmé son retour pour les quarts de finale. Au mieux, le numéro 10 parisien retrouvera la LDC avec le maillot du PSG l'an prochain, sauf en cas de départ cet été... Après le match aller, Kylian Mbappé demandait aux spécialistes d'arrêter de "vendre la peur". Ce soir, ce sont les Parisiens eux-même qui ont décidé de jouer avec, pour le plus grand malheur de leurs supporters. Des fans qui ont d'ailleurs été, comme l'an passé face au Real (défaite 1-3), les seuls au niveau. La nouvelle désillusion du PSG risque, maintenant, de plonger le club dans de nombreux problèmes...

LES NOTES

PSG : Buffon (2) - Kehrer (2), T.Silva (4), Kimpembe (3), Bernat (6) - Marquinhos (5), Verratti (6) - Dani Alves (4,5), Draxler (3), Di Maria (4) - Mbappé (3).

MU : De Gea (5) - Bailly (non noté) puis Dalot (6), Smalling (7), Lindelof (6), Shaw (4) - Young (4), McTominay (4), Fred (6), Pereira (4) - Lukaku (8), Rashford (6).

Photos associées