Facebook Twitter Google+

LDC - Les français de Séville ont impressionné l'Espagne !

Wissam Ben Yedder a inscrit un doublé décisif pour les Andalous.
LDC - Les français de Séville ont impressionné l'Espagne !

L'exploit du FC Séville, tombeur de Manchester United en 8e de finale de la Ligue des Champions, doit beaucoup à son contingent de joueurs français. Lenglet, Nzonzi et Ben Yedder ont excellé à Old Trafford et sont congratulés par la presse espagnole, ce matin.

Les cris de joie des supporters Andalous ont résonné jusque tard dans la nuit à Old Trafford. Mais en tendant bien l'oreille, on pouvait également entendre un coq chanter. Le succès du FC Séville à Manchester (1-2) porte le sceau de ses joueurs français, étincelants mardi soir, et s'enflammer pour la performance des Clément Lenglet, Steven Nzonzi et Wissam Ben Yedder ne doit pas qu'à un simple chauvinisme franco-français. Et pour cause, le phénomène se constate aussi derrière les Pyrénées.

En Espagne, on est bien conscient que si le FC Séville a atteint les quarts de finale de la Ligue des Champions après soixante ans d'attente, il le doit beaucoup à son contingent tricolore. Titularisés par Vincenzo Montella, Lenglet et Nzonzi ont d'abord rayonné durant une première heure de jeu assez pauvre. Le premier, qui a chapeauté Romelu Lukaku, a eu droit à "sa consécration" selon Estadio Deportivo, qui lui attribue la note de 9/10. Le second, crédité d'un 8/10, doit son nouveau surnom "l'araignée" à sa capacité à "utiliser sa corpulence pour récupérer et protéger la balle".

Mais s'il y en a bien un que la presse espagnole adule ce matin, c'est Wissam Ben Yedder. Après avoir ciré le banc de Sanchez-Pizjuan à l'aller, l'ancien Toulousain a remplacé un Muriel décevant et inscrit un doublé décisif en cinq minutes. "Ben Yedder a écrit l'histoire avec deux coups de griffes", peut-on lire dans le journal Marca, dont la une ("Big Ben") n'a pas besoin de traduction.

Ben Yedder entre dans l'histoire du FC Séville

Auteur de 10 réalisations en 9 matchs de Champions League (en comptant les barrages), l'attaquant de 27 ans est déjà devenu le meilleur buteur de l'histoire du club en C1. Une performance d'autant plus remarquable que son temps de jeu a réduit comme peau de chagrin depuis la prise de fonction de Montella en fin d'année dernière. "On a fait la différence grâce à Ben Yedder et je suis content que ce soit lui qui ait marqué, car ces derniers temps, il a un peu souffert à cause de mes choix", a d'ailleurs reconnu le technicien italien après la rencontre.

Et Didier Deschamps dans tout ça ? Le sélectionneur tricolore, qui doit annoncer demain une liste pour les deux prochains matchs amicaux des Bleus (contre la Colombie et la Russie), a déjà donné sa chance à Steven Nzonzi (29 ans) en fin d'année dernière, mais n'a encore jamais retenu Clément Lenglet (22 ans) et encore moins Wissam Ben Yedder, dont les performances à Toulouse (71 buts entre 2010 et 2016) auraient pourtant mérité une convocation à Clairefontaine. Espérons au moins qu'il était devant sa petite lucarne hier soir, et pas seulement pour superviser les entrées en jeu insipides de Paul Pogba et Anthony Martial...

FC Séville Ben Yedder Lenglet Man United N

Publié par ,

Ligue des champions

Manchester United FC

FC Sevilla

Wissam Ben Yedder

Clément Lenglet