à la une
Mardi 27 Octobre

LDC - Manchester City renverse le Real Madrid et prend une sérieuse option !

Commentaire(s)
LDC - Manchester City renverse le Real Madrid et prend une sérieuse option !
De Bruyne et City ont renversé le Real Madrid. 8ES LDC

Devant au tableau d'affichage, le Real Madrid s'est sabordé en l'espace de quelques minutes et s'est incliné à domicile face à Manchester City (1-2) lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Ligue des champions - Huitièmes de finale

Real Madrid
1 - 20 - 0 Manchester City
Isco 60'
78' Gabriel Fernando
83' K. De Bruyne (P.)

Ce huitième de finale de Ligue des Champions entre le Real Madrid et Manchester City a des allures de finale. De ces deux prétendants à la victoire, seul un ralliera pourtant les quarts de finale. Cette affiche alléchante marque le premier affrontement entre Pep Guardiola et Zinédine Zidane. Deux entraîneurs de classe mondiale, vingt-deux acteurs parmi les meilleurs joueurs du monde et pourtant, la première période était particulièrement décevante. Durant les quarante-cinq premières minutes, ce huitième de finale s'est principalement résumé à une bataille tactique. Gêné par le très bon pressing madrilène, initié par Fede Valverde, Manchester City a d'abord dû défendre, puis a tenté de piquer son adversaire en contre. Les Citizens se sont ainsi procurés deux grosses occasions, mais la plus nette était pour le Real. Après une passe de De Bruyne dans le dos de Carvajal, Gabriel Jesus s'est retrouvé face à Courtois mais le gardien belge a remporté son duel, profitant d'une frappe pas suffisamment placée par le Brésilien (21e). Dans le temps additionnel de la première période, Gabriel Jesus a repris de volée un dégagement mal assuré par Courtois sur corner. Devant sa ligne, Ramos a bien failli marquer contre son camp mais Casemiro est parvenu à dégager (45e+2). A la demi-heure de jeu, ce sont les Merengue qui sont passés tout près de l'ouverture du score. Sur un centre déployé par Mendy depuis le couloir gauche, Benzema a décroisé une tête sur laquelle Ederson s'est rapidement couché pour repousser. Derrière, Vinicius était en position idéale pour pousser le ballon au fond mais le Brésilien a glissé et n'a pu reprendre (30e) ! Finalement, la grosse information à retenir de cette première mi-temps était la sortie sur blessure de Laporte, lui qui avait fait son retour à la compétition il y a peu (33e).

Au retour des vestiaires, un nouveau match a débuté. Les deux équipes ont arrêté de calculer et des espaces se sont ouverts. Experts dans le domaine des attaques rapides, les Citizens ont manqué coup sur coup l'ouverture du score, et se sont fait punir. Après une remontée de balle de De Bruyne, Mahrez n'a pas suffisamment enroulé sa frappe du gauche pour accrocher la lucarne opposée (50e) puis, quelques minutes plus tard, l'Algérien a manqué son face à face avec Courtois, auteur d'une parade exceptionnelle (56e). Derrière, les Madrilènes ont profité de plusieurs erreurs successives de City pour ouvrir le score par l'intermédiaire d'Isco, intelligemment décalé par Vinicius, dans tous les bons coups du Real ce mercredi (60e, 1-0). Mais en à peine dix minutes, Manchester City a propulsé le Real Madrid en plein cauchemar ! Avec deux défenseurs sur ses talons, Kevin De Bruyne, très discret depuis l'entame du match, est parvenu à trouver Jesus qui a égalisé d'une tête piquée (78e). Après un crochet du droit, le Real a encaissé le crochet du gauche lorsque Carvajal a commis l'irréparable en cisaillant Sterling dans la surface. Tout en sang froid, De Bruyne a pris son compatriote Courtois à contre-pied (82e). En guise d'uppercut final, les Madrilènes ont dû terminer la rencontre à dix suite à l'exclusion de Sergio Ramos. Parti seul face au but, Gabriel Jesus s'est fait déstabiliser par l'Espagnol qui était en position de dernier défenseur (86e). D'une position favorable, le Real Madrid a donc basculé dans une position extrêmement délicate en quelques minutes. Les Merengue, privés de leur capitaine, devront réaliser le match parfait à l'Etihad Stadium le 17 mars, s'ils ne veulent pas sortir dès les huitièmes de finale, comme l'année passée.