LDC - Mbappé, trois fois ! (résumé et notes de Bruges-PSG)

Commentaire(s)
LDC - Mbappé, trois fois ! (résumé et notes de Bruges-PSG)
Kylian Mbappé a été impliqué sur 4 buts en 40 minutes. 3E JOURNéE LDC

Entré peu après la mi-temps à Bruges, alors que le PSG menait difficilement 0-1, Kylian Mbappé a transfiguré son équipe et s'est offert un triplé, pour mener les siens vers une victoire finale 5 buts à 0.

Ligue des champions - Phase de poules / Groupe A

Club Bruges
0 - 50 - 1 Paris
7' M. Icardi
61' K. Mbappe Lottin
63' M. Icardi
79' K. Mbappe Lottin
83' K. Mbappe Lottin

Trois sur trois pour le PSG ! En déplacement à Bruges, le club de la capitale est allé s’offrir sa troisième victoire en autant de matchs dans sa poule A de Ligue des Champions, 5 buts à 0. Mauro Icardi s’est offert son premier doublé sous ses nouvelles couleurs et Kylian Mbappé, remplaçant au coup d’envoi, a éclaboussé la fin de match de son talent. Déjà décisif en sortant du banc vendredi dernier à Nice (victoire 1-4, 1 but et 1 passe), l’attaquant français a fait encore mieux avec un triplé et une passe décisive, le tout en moins de quarante minutes de jeu ! Mais qu’on ne s’y trompe pas ; tout n’a pas été simple pour les champions de France, qui ont probablement vécu le plus compliqué de leurs trois premiers matchs de C1.

Faciles face au Real Madrid (3-0), malmenés mais solides sur la pelouse de Galatasaray (0-1), Marquinhos et ses coéquipiers se sont laissés surprendre par l’intensité mise par les hommes de Philippe Clement durant la première heure de jeu. Le technicien belge avait mise en place une formation en 3-5-2 beaucoup plus joueuse qu’on aurait pu le croire et qui lui a permis d’avoir la main mise sur le milieu de terrain, où Marco Verratti, notamment, a eu énormément de mal à s’exprimer (8 pertes de balle, 1 passe avant un tir, 0 frappe).

Malheureusement pour les Brugeois, cette maîtrise du jeu ne leur a pas permis de prendre à défaut Keylor Navas pour la première fois de la saison en Ligue des Champions. Ils n’ont finalement pas eu de nette occasion de le faire, d'ailleurs. Leur allant offensif a en revanche ouvert des brèches dans lesquelles les attaquants Parisiens se sont allègrement engouffrés. Di Maria a été le premier à le faire, sur un long ballon de Thiago Silva, pour adresser un centre parfait à Mauro Icardi (7ème). Le gaucher argentin aurait pu doubler la mise au quart d’heure de jeu s’il avait fait preuve d’un peu plus de précision devant Simon Mignolet (14ème).

Mbappé a tout changé

Après un gros trou d'air entre la 15ème et la 50ème minute, il a donc fallu attendre l’entrée en jeu de Kylian Mbappé en lieu et place d’Eric Choupo-Moting, à la 52ème, pour que le PSG reprenne le match en main. Moins de dix minutes plus tard, le numéro 7 Parisien a inscrit le premier de ses trois buts en reprenant de près, de la tête, un mauvais dégagement de Mignolet suite à un centre de Di Maria (61ème). Dans la foulée, ce dernier a forcé la perte de balle de Mata, qui a profité à Mbappé dont le centre s’est transformé en passe décisive pour Icardi (63ème). En feu, Mbappé a ensuite raté deux face à face avec Mignolet (66ème et 70ème), mais s’est immédiatement rattrapé en dribblant le gardien belge pour le doublé (79ème), puis en convertissant une nouvelle offrande de Di Maria (la troisième de la soirée) pour le triplé (83ème).

"Je suis rentré et je voulais montrer que c'était difficile de se passer de moi", lâchera le jeune attaquant tricolore (20 ans) à chaud au coup de sifflet final, oubliant toutes les précautions habituellement prises sur les déclarations d'après-match. Il n'empêche que ses coéquipiers lui ont donné raison pendant près d'une mi-temps et qu'il avait bien des allures d'homme providentiel, ce soir. Paris serait-il rentré du plat pays avec les trois points si Tuchel l'avait laissé sur le banc ? On ne le saura jamais. Cette victoire permet en tout cas au PSG de consolider sa première place du groupe A, avec désormais cinq points d'avance sur le second, le Real Madrid, vainqueur dans le même temps sur la pelouse de Galatasaray (0-1). Les huitièmes de finale se rapprochent...

Photos associées