à la une
Jeudi 26 Novembre

LDC - Monaco rate la première marche (résumé et notes)

Commentaire(s)
L'ASM s'est incliné, mercredi, sur la pelouse de Fenerbahçe
L'ASM s'est incliné, mercredi, sur la pelouse de Fenerbahçe

Pour son entrée en lice en Ligue des Champions, l'AS Monaco s'est incliné face à Fenerbahçe, mercredi soir, lors du troisième tour préliminaire aller de Ligue des Champions (1-2). Les hommes de Leonardo Jardim n'auront donc plus le droit à l'erreur lors du match retour, mercredi prochain, à Louis-II.

Andrea Raggi l'avait martelé avant la rencontre : oui, les joueurs de l'ASM ont retenu les leçons de la saison passée, lors de barrages face à Valence. A l'époque, le club de la Principauté avait grandement hypothéqué ses chances de qualification en s'inclinant en Espagne après de grossières erreurs défensives (1-3). La courte victoire du match retour n'avait alors pas suffi à renverser la balance. Il reste désormais 90 minutes aux hommes de Leonardo Jardim pour ne pas subir pareille déconvenue face, cette fois, à Fenerbahçe.

Dès l'entame de la rencontre, la formation turque a d'ailleurs donné le ton de cette double confrontation. Durant les premières minutes, les coéquipiers de l'ancien Parisien Grégory Van der Wiel ont mis la pression sur le but de l'expérimenté Morgan De Sanctis. Celui-ci a rapidement été sauvé par son poteau, avant d'encaisser un but, finalement refusé sur un cafouillage dans la surface monégasque. Une action qui a contraint le portier italien à quitter ses partenaires sur blessure.

Passés ce coup dur et ces premiers instants délicats, les coéquipiers d'Andrea Raggi ont ensuite su réagir. Mais c'est bien le club stambouliote qui a réussi à prendre les devants en fin de première mi-temps. Sur un long ballon de Kjaer, Emenike s'est retrouvé au duel avec Jemerson. L'attaquant du club turc a alors pris le dessus sur son vis-à-vis avant d'éliminer Badiashile pour aller ouvrir la marque en toute tranquillité.

Encore des inquiétudes en défense

Pas le temps de gamberger pour l'ASM. Quasiment dans la foulée, les Rouges et Blancs sont revenus à hauteur. Lancé à la limite du hors-jeu par Dirar, Falcao n'est d'abord pas parvenu à couper la trajectoire du ballon. Ertugrul s'est interposé pour repousser le cuir... revenu sur Skrtel. Un contre favorable qui a profité à Falcao pour reprendre de volée et égaliser dans le but vide. Après ses cinq buts lors de la préparation estivale, l'attaquant colombien a donc concrétisé son retour au premier plan. Et ce, en enlevant une belle épine du pied aux Monégasques avec ce précieux but à l'extérieur. Ces derniers auraient pu prendre les devants en début de deuxième période. Mais Germain n'a pas trouvé le cadre, Dirar a heurté le poteau et Fabinho a trop enlevé sa frappe.

Après une saison marquée par une fébrilité inhabituelle, les dirigeants asémistes avaient fait le choix de se renforcer, cet été, dans le secteur défensif. Les arrivées de Sidibé, Mendy mais aussi Glik, absent ce mercredi, devaient permettre de se rassurer sur ce plan. Mais pour l'instant, le constat reste préoccupant. Notamment pour Jemerson, pris au départ du ballon sur le deuxième but stambouliote. Van der Wiel a ensuite hérité du cuir pour adresser un centre parfait au milieu de la surface adverse. Ni Raggi, ni Fabinho, ni Sidibé n'ont cru bon de serrer le marquage sur Emenike, venu doubler la mise d'une belle reprise de volée. S'ils ont tenté, à nouveau, de réagir, les Monégasques ont même été très près d'encaisser un troisième but, si Badiashile n'était pas intervenu devant Tufan. Tout reste donc à faire dans cette double confrontation. Après lui avoir permis de limiter la casse, la réalisation de Falcao pourrait permettre à l'ASM de franchir ce premier obstacle, mercredi prochain, à Louis-II.

Ligue des Champions - 3e tour préliminaire (aller)
Fenerbahçe - AS Monaco : 2-1 (1-1)
Buts : Emenike (39e, 61e) pour Fenerbahçe ; Falcao (42e) pour Monaco

Les notes de l'ASM : De Sanctis (non noté, puis Badiashile (5)) - Sidibé (4,5), Jemerson (3), Raggi (4,5), Mendy (5,5) - Dirar (5), Bakayoko (4,5), Fabinho (5), Lemar (4) - Falcao (5), Germain (4,5).

Revivez le LIVE de la rencontre