à la une
Vendredi 27 Novembre

LDC - Nice souffre face à l'Ajax mais reste en vie !

Commentaire(s)
Balotelli a inscrit le but du GYM face à l'Ajax
Balotelli a inscrit le but du GYM face à l'Ajax

À domicile, l'OGC Nice a beaucoup souffert, malgré un premier acte très séduisant, face à l'Ajax Amsterdam, dernier finaliste de la Ligue Europa. Accroché à l'Allianz Riviera (1-1), le GYM devra aller chercher sa qualification aux Pays-Bas...

Les supporters niçois avaient promis de transformer l'Allianz Riviera en Bombonera, le mythique stade de Boca Junior, pour le retour du GYM en Ligue des Champions, ils n'ont pas menti ! Dans une ambiance survoltée, dès l'arrivée des joueurs azuréens dans l'enceinte, les quelques 30 000 personnes ont poussé, d'un seul homme, les protégés de Lucien Favre face au club mythique de l'Ajax Amsterdam. Après quelques minutes de battements - le temps de prendre conscience de l'ampleur de l'évènement - les Aiglons prennent, peu à peu, leur envol grâce à un excellent milieu de terrain. Jean Michaël Seri, pas décontenancé par les rumeurs de transferts, montre une nouvelle fois toute son importance dans le milieu de terrain. Disponible, précis et technique, il a donné le bon tempo à ses deux acolytes, Vincent Koziello et Bassem Srarfi.

Pour sa première titularisation avec le GYM, le Tunisien a dévoilé tout son talent, entre ses dribbles chaloupés et sa patte gauche dévastatrice. Il est d'ailleurs à l'origine d'une grosse occasion niçoise après 20 minutes de jeu, où il se défait, rapidement, de Sanchez. Nice assoit réellement sa domination à la demi-heure de jeu après une inspiration de Seri pour la conclusion de Balotelli (32e). Super Mario, de retour dans son jardin, propulse les siens de la meilleure manière, malgré quinze premières minutes difficiles marquées par ses agacements. Menés au score, les Hollandais ne parviennent pas à retrouver l'emprise du ballon et rentrent au vestiaire dos au mur.

En revanche, le début de la seconde mi-temps est clairement en faveur de l'Ajax. Dès la 49ème minute, Van de Beek remet les deux équipes sur un pied d'égalité, après une faute de main de Yoan Cardinale. Nice peine à retrouver son football, et les Amstellodamois poussent à l'image d'une tentative de Schöne stoppée par le portier niçois, cinq minutes plus tard. En revanche, l'Ajax paye, surtout, l'absence fantomatique de Kasper Dolberg, le buteur attitré des Rouge-et-Blanc, présent durant les 90 minutes. En face, la mauvaise seconde période azuréenne se poursuit avec la sortie, à la 70ème minute, de Mario Balotelli pour Alassane Plea. L'Italien se plaint de la cuisse et rentre directement au vestiaire.

Comme si cela ne suffisait pas, Lucien Favre perd, également sur blessure, Bassem Srarfi, cinq minutes plus tard... Entre temps, les Bataves se font encore plus menaçants mais la tête de Davinson Sanchez vient heurter la barre de Cardinale après sa parade (72e). La fin de match est en faveur des Hollandais mais la ferveur des supporters niçois aide les joueurs à donner leurs ultimes forces dans la bataille. Dalbert, à peine entré en jeu, pénètre dans la surface à la 91ème minute et trouve, en retrait, Marcel dans la surface. Le jeune Aiglon s'écroule, mais l'arbitre ne bronche pas. Quelques secondes plus tard, Alassane Plea part à la limite du hors-jeu et se retrouve face à Onana. L'attaquant, qui revient de blessure, croise trop sa frappe et voit le ballon fuir le cadre. Deux grosses actions en seulement quelques secondes, de quoi offrir quelques regrets pour les Azuréens, qui devront aller chercher leur qualification à l'Amsterdam Arena !

LDC - 3ème tour préliminaire
OGC Nice - Ajax Amsterdam : 1-1 (1-0)
Buts : Balotelli (32e) pour Nice - Van de Beek (49e) pour l'Ajax.