LFP - Un dispositif économique préventif à l'étude pour les clubs français

Commentaire(s)
LFP - Un dispositif économique préventif à l'étude pour les clubs français
Un système de restrictions financières est à l'étude au sein de la LFP.

Ce mercredi, le bilan financier des clubs professionnels français sur la saison 2017/2018 publié par la DNCG a dévoilé l'accroissement du déficit à hauteur de 176M€. En réaction, la LFP envisagerait la création d'un nouveau modèle de prévention économique afin de limiter l'endettement des clubs et d'instaurer un plafond concernant la masse salariale. "Il faut préparer un futur qui pourrait être plus compliqué. Dans le système de contrôle de l'UEFA, il y a de très bonnes choses, notamment l'utilisation de ratios préventifs" a expliqué Jean-Marc Mickeler, président de la DNCG.

Ce nouveau système "plus contraignant pour les clubs" aurait pour but d'apporter "plus de discipline et de cohérence" afin de "définir des règles du jeu claires pour [...] des nouveaux investisseurs qui arriveront demain dans le football français". Jean-Marc Mickeler développe ensuite les possibilités envisagées, à savoir un ratio "masse salariale totale d'un club par rapport aux revenus générés par ce club, hors transfert" ou un ratio "dettes sur fonds propres". Cette nouveauté pourrait être "mise en application pour la saison 2020-2021", a indiqué Didier Quillot, directeur général de la LFP.

Commentaire(s)