à la une

Liga - Le Barça et le Real se neutralisent lors du Clasico (résumé et notes)

Le Clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid s'est soldé sur un score nul et vierge (0-0), en match en retard de la 10ème journée de Liga.

Il s'agit tout simplement de la plus grande affiche de football à l'échelle planétaire. Observé par des millions de personnes à travers le globe, le Clasico se jouait ce mercredi soir, au Camp Nou. Initialement prévue en octobre dernier, la rencontre avait été reportée en raison des risques de manifestations indépendantistes en Catalogne. Au delà du contexte politique, ce match était plus particulier qu'à l'accoutumée au niveau du sportif. Avant le coup d'envoi, les deux équipes occupaient la première place avec le même nombre de points au compteur, une première depuis 2010. Le duel à distance entre Karim Benzema et Lionel Messi, co-meilleurs buteurs de la Liga, se recentrait également au Camp Nou, théâtre de tous les regards le temps d'une soirée.

Dans un passé récent, les deux équipes nous avaient habituées à des entames débridées. Cette fois-ci, la rencontre a débuté par un round d'observation d'une quinzaine de minutes. Organisés et disciplinés, les deux blocs se sont mutuellement forcés à jouer long pour tenter de trouver un espace dans le dos de l'adversaire. Une fois cette période passée, le Real Madrid a pris le contrôle du ballon et a dicté le rythme de la rencontre, sous l'impulsion de ses milieux, positionnés de plus en plus haut sur le terrain. Dans les rangs du Barça, seul le duo Alba-Messi a semblé en mesure de sonner la révolte afin de permettre à l'équipe catalane de sortir la tête de l'eau.

La première situation brûlante sur les buts de Ter Stegen est arrivée sur un coup de pied arrêté. Sur un corner joué à deux, Carvajal a profité de l'inattention de la défense pour déployer un centre travaillé. A la retombée au second poteau, Casemiro a placé une tête sur laquelle le gardien allemand, battu, a été suppléé par Piqué, sauveur des siens sur sa ligne (17e) ! Le danger est rapidement revenu avec une nouvelle tentative de Casemiro, sur laquelle Lenglet a dégagé le ballon en catastrophe juste devant son gardien (19e). Bien décidé à jouer les premiers rôles offensivement, le milieu brésilien du Real a sollicité encore une fois Ter Stegen en décochant une frappe rasante de trente mètres, repoussée en corner par ce dernier (26e).

Le Real confisque le ballon, Messi trop seul

Il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir le Barça, à domicile, se procurer sa première véritable occasion. Décalé sur le couloir gauche à la suite d'un contre, Alba a envoyé le ballon dans la boîte mais Courtois est bien intervenu en dégageant du poing. Cependant, le cuir est retombé dans les pieds de Messi, lequel a tenté une frappe soudaine mais Ramos s'est interposé et a dégagé en étant sur le reculoir (31e). Dans la foulée, Fede Valverde, très entreprenant lui aussi, est passé tout près d'ouvrir le score sur une reprise de volée qui a fui le cadre de quelques centimètres seulement (31e). Dans un court moment d'accalmie, Messi et Alba ont bien failli jouer un vilain tour aux madrilènes. Sur une passe lobée de l'Argentin, l'Espagnol s'est présenté face à Courtois mais n'est pas parvenu à ajuster sa reprise (41e).

A l'exception d'un bon mouvement à l'heure de jeu entre Messi, toujours lui, De Jong et Griezmann, sur lequel La Pulga n'a pu se mettre en position idéale pour frapper, les supporters blaugrana ont principalement vu leur équipe souffrir de nouveau lors de la deuxième période. Les Merengue ont continué à avoir le monopole du ballon mais les occasions franches se sont fait plus rares. Après une remontée de balle rapide depuis le côté droit vers l'axe, Valverde a pu glisser le ballon à Bale sur sa gauche, avec un peu de réussite. Sur son bon pied, le Gallois n'a pas réussi à régler la mire et a trouvé le petit filet extérieur des buts de Ter Stegen (68e).

Quelques instants plus tard, le numéro 11 du Real n'a cette fois-ci eu aucun mal à trouver le cadre et le chemin des filets sur un service parfait de Mendy. Toutefois, la joie a été de courte durée pour Bale et ses coéquipiers puisque l'arbitre assistant a levé son drapeau pour signaler une position de hors-jeu légère, mais réelle, du latéral français (72e). En fin de rencontre, le rythme est retombé et les contacts ont été plus nombreux. Les trois coups de sifflet finaux ont retenti et ont conclu ce match sur ce score de parité (0-0). Le Barça d'Ernesto Valverde s'en contentera amplement tant il a peu existé et souffert dans cette partie. A l'inverse, le Real de Zidane peut avoir des regrets au moment de regagner la capitale. Dominateurs, Benzema et ses coéquipiers n'ont pas été en mesure de trouver la faille et manquent l'occasion de s'emparer seuls de la tête du championnat.

LES NOTES

FCB : Ter Stegen (6) - Semedo (4), Piqué (6), Lenglet (5), Alba (6) - S.Roberto (5), Rakitic (4), De Jong (6) - Messi (7), Suarez (5), Griezmann (5).

RMCF : Courtois (6) - Carvajal (7), Varane (7), Ramos (7), Mendy (6) - Kroos (6), Casemiro (6), Valverde (6) - Isco (6) - Bale (5), Benzema (6).