Liga - Le Barça gifle le Real Madrid (résumé)

Commentaire(s)
Liga - Le Barça gifle le Real Madrid (résumé)
Le FC Barcelone a puni le Real Madrid (5-1), ce dimanche après-midi en Liga. REAL MADRID FC BARCELONE 10E JOURNéE LIGA

Sans Lionel Messi, le FC Barcelone a giflé le Real Madrid (5-1), ce dimanche après-midi dans le cadre de la 10ème journée de Liga. Toute proche de revenir à deux buts partout en milieu de seconde période, la Casa Blanca a explosé en fin de partie. L'avenir de Julen Lopetegui à la tête des Merengues s'assombrit de plus en plus suite à ce Clasico raté.

Liga - 10ème journée
FC Barcelone - Real Madrid : 5-1 (2-0)
Buts : P.Coutinho (11ème), L.Suarez (30ème, 75ème, 83ème), A.Vidal (87ème) pour le FCB ; Marcelo (50ème) pour le Real Madrid.

Après un sublime tifo déployé dans les tribunes du Camp Nou, les Blaugranas démarraient leur Clasico tambour battant ! Ainsi, Jordi Alba profitait des largesses défensives des visiteurs pour délivrer, en retrait, un caviar à Philippe Coutinho. De près, du pied gauche, l'international brésilien concluait pour lancer idéalement les siens (1-0, 10ème). Positionnés très bas, les joueurs de la Casa Blanca se montraient incapables de réagir. Pire, sur une relance catastrophique de Sergio Ramos, Arthur se retrouvait tout proche du break mais sa frappe du droit, qui prenait la direction de la lucarne, était brillamment détournée par Thibaut Courtois (19ème). Logiquement, le Real Madrid craquait une deuxième fois, sur penalty. Après une faute grossière de Raphaël Varane et l'intervention de la VAR, Luis Suarez se faisait justice lui-même pour donner deux buts d'avance à son équipe (2-0, 29ème). Intenable, l'Uruguayen flirtait avec la passe décisive en fin de première période, sur une offrande pour Gérard Piqué, qui manquait complètement sa tête (43ème).

Modric touche du bois, le Real Madrid ne s'en remettra jamais

Après la pause, Julen Lopetegui revoyait ses plans et lançait Lucas Vazquez en lieu et place de Varane, diminué physiquement. Un choix qui s'avérait rapidement gagnant ! Transfigurés, les joueurs de la capitale espagnole réduisaient la marque sur une belle action. Lancé justement par l'entrant Vazquez, Isco décochait un centre mal repoussé par la défense catalane. Le cuir parvenait finalement jusqu'à Marcelo, qui, malgré un faute de Piqué, parvenait à ajuster Marc-André ter Stegen du pied droit (2-1, 50ème). Le match était (re)lancé ! Revigorés par cette réduction du score, les Madrilènes ne s'arrêtaient pas en si bon chemin et étouffaient de plus en plus les Barcelonais. Sergio Busquets, sous pression, perdait le cuir dans l'axe et voyait la frappe de Luka Modric, décochée du plat du pied à ras de terre, être repoussée par le montant (56ème). LE tournant du match !

Le Barça punit le Real !

Après cette entame de mi-temps très délicate, le Barça ressortait peu à peu la tête de l'eau et reprenait progressivement le contrôle du jeu. Luis Suarez, sur une subtile aile de pigeon, trouvait à son tour le poteau à la suite d’une action collective de grande classe (61ème). Puis, d'une reprise du gauche, Jordi Alba était lui aussi tout proche du break (64ème). En face, Karim Benzema ratait la balle de l'égalisation, n'attrapant pas le cadre de la tête sur un service millimétré venu de la droite (68ème). Finalement, les Blaugranas pliaient ce Clasico avec une tête magnifique et puissante de Suarez sur un centre de Sergi Roberto (3-1, 74ème). K-O debout, à l'image de Sergio Ramos, les Madrilènes encaissaient un nouveau but de l'Uruguayen, auteur d'un ballon piqué plein de vista pour le triplé (4-1, 82ème). Sur un centre d'Ousmane Dembélé, intéressant depuis son entrée, Arturo Vidal participait même au festival des siens, d'une tête smashée (5-1ème, 86ème). À l'issue de ce récital, le FC Barcelone retrouve la première place du classement (21 points), avec deux unités d'avance sur l'Atlético. Le Real, de son côté, enchaîne un cinquième match sans victoire en Liga et une troisième défaite de rang (une première depuis 2009). Voilà le club de la capitale relégué à la neuvième place du classement (14 points), à déjà sept unités de son bourreau du jour et éternel rival.

L'HOMME DU MATCH

Luis Suarez (FC Barcelone). Tout simplement en état de grâce ! Auteur d'un magnifique triplé et d'une activité de tous les instants, l'international uruguayen a fait vivre un vrai cauchemar à l'arrière garde madrilène et s'est comporté en leader en l'absence de Lionel Messi. Une performance XXL !