Lorient - Casoni regrette l'échec de son opération maintien

Commentaire(s)
Lorient - Casoni regrette l'échec de son opération maintien
Bernard Casoni, l'entraîneur lorientais TROYES LORIENT BARRAGES L1/L2 CASONI

À l'issue d'un match nul et vierge concédé hier sur la pelouse du Moustoir (0-0), le FC Lorient a acté sa descente en Ligue 2 au profit de l'ESTAC, qualifié grâce à sa bonne performance en barrage aller (2-1). Logiquement, Bernard Casoni, le coach des Merlus, a fait part de ses regrets en zone mixte, lui qui voit son aventure dans l'élite avec le FCL toucher à sa fin : "On a fait une bonne entame de match, on a eu un poteau, on n'a pratiquement pas eu de tirs (contre nous)" a-t-il observé, dans des propos repris par L'Équipe. "On a eu la possession, on a eu beaucoup d'opportunités, beaucoup de tirs, mais qui n'ont pas été cadrés. Quand on ne cadre pas, c'est sûr que c'est difficile de gagner des matches, mais les joueurs ont tout donné."

Malgré tout, le technicien lorientais n'a pas voulu brocarder l'état d'esprit de ses hommes : "On ne peut pas dire qu'on ait triché, qu'on ne se soit pas battu, on a lutté jusqu'au bout, maintenant c'est aussi d'avoir pris ces deux buts à l'aller qui nous plombe" a noté Casoni. "On a eu les opportunités, mais on n'a pas saisi notre chance. C'est dur à encaisser." Alors que le club breton se dirige désormais vers la Ligue 2, l'ancien coach d'Evian sait aussi que son avenir sur le banc du FCL est pour le moins incertain : "Je ne sais pas du tout, on verra demain" a-t-il lancé face aux journalistes. "Mon objectif c'était le maintien, il n'a pas été atteint. Je ne suis pas dans la tête du président, on doit se voir demain, on en discutera."