à la une

Man United - C'est l'hécatombe à Manchester United !

Herrera et Mata ont rejoint l'infirmerie.
Herrera et Mata ont rejoint l'infirmerie.

Les deux dernières semaines de compétition ont laissé des traces à Manchester, dont l'infirmerie s'est subitement garnie. La moitié de l'équipe-type d'Ole Gunnar Solskjaer est sur le flanc.

Manchester United, qui a tenu en échec Liverpool sur sa pelouse hier après-midi (0-0), est toujours invaincu en Premier League sous l'ère Ole Gunnar Solskjaer (8 victoires et 2 nuls en 10 matchs). Mais le jeune coach des Red Devils ne pouvait pas se montrer entièrement satisfait au coup de sifflet final. Et pour cause, son effectif a encore perdu plusieurs éléments en vue, notamment, du 8e de finale retour de Champions League à Paris le 6 mars.

Alors que Paul Pogba sera suspendu suite à son exclusion lors du match aller (victoire 0-2 du PSG), les deux autres titulaires au milieu de terrain sont désormais très incertains. Nemanja Matic, blessé lors d'un entraînement samedi, a dû déclarer forfait pour la réception des Reds et son indisponibilité est estimée à deux semaines. Ander Herrera, touché à la cuisse, a lui cédé précocement sa place à Andreas Pereira (21e minute). Et il n'est pas le seul...

Six joueurs sur le flanc

Marcus Rashford, qui venait de recevoir un vilain coup sur une cheville, aurait dû rejoindre le banc de touche plus tôt que prévu, mais la blessure de Juan Mata, à la 25e minute, a obligé Solskjaer a revoir ses plans : il a remplacé l'espagnol par Jesse Lingard et laissé le jeune avant-centre anglais sur la pelouse, attendant la mi-temps pour s'enquérir de son état de santé. Mais juste avant la pause, ce fut au tour de Lingard d'alerter le staff médical mancunien. De retour d'une blessure à la cuisse contractée dix jours plus tôt face au PSG, l'ailier semble avoir rechuté. Remplacé par Alexis Sanchez, il a obligé son entraîneur à laisser Rashford jouer la deuxième période avec "une cheville grosse comme un ballon".

A deux jours d'un déplacement à Crystal Palace, pour le compte de la 28e journée de Premier League, l'infirmerie est donc pleine à craquer à Manchester. Herrera, Mata, Lingard, Matic, voire Rashford et même Anthony Martial, qui n'a pas repris la compétition depuis sa sortie contre Paris, n'ont pas fini d'y faire des allées et venues. Pendant ce temps, Solskjaer va devoir se creuser la tête pour reconstituer une équipe en mesure de prolonger sa belle série en championnat et laisser croire à un exploit sur la pelouse du Parc des Princes, dans un peu plus de deux semaines.