Mercato - Adil Rami brise son silence et aborde son avenir !

Commentaire(s)
Mercato - Adil Rami brise son silence et aborde son avenir !
Adil Rami, ici sous les couleurs de l'Olympique de Marseille.

Libre de tout contrat depuis son éviction de l'Olympique de Marseille, Adil Rami (33 ans) est sorti de son silence en ce lundi, sur les ondes de RMC Sport. Le Champion du Monde 2018 avec les Bleus a notamment réaffirmé sa faim de terrain.

Invité de l'émission Team Duga, Adil Rami a été très clair. L'ancien joueur des Ciel-et-Blanc, viré par le club phocéen il y a quelques jours pour faute grave, a exprimé son désir de retrouver le plus rapidement possible un club. "Ça me démange", a-t-il lancé en préambule à nos confrères. Le défenseur central, qui se dit "prêt pour le combat" et qui a "faim de football et de pelouses", ne se ferme aucune porte et n'est pas contre un challenge en France.

"Je suis libre et déterminé. Les discussions ont pris beaucoup de temps avec l'Olympique de Marseille. Il y a eu des désaccords avec les dirigeants marseillais mais je laisse mon entourage et mes avocats s'en occuper. Aujourd'hui, tout est possible. La priorité reste la pelouse. J'ai vraiment envie de retrouver une équipe, la compétition. Ça me manque beaucoup", a-t-il indiqué, et de préciser : "Je n'attends qu'une chose : trouver un club et montrer à tout le monde que je suis encore là."

"J'aime ça, quand on n'a plus confiance en moi et quand on pense qu'on a réussi à m'enterrer..."

Après une saison 2018-2019 décevante (20 matches en Ligue 1, 1 but), le natif de Bastia, qui avance par "la force de son mental", ne manquerait pas de prétendants. C'est, en tout cas, ce qu'il a assuré à nos confrères : "J'ai eu beaucoup d'appels, on va voir avec mes agents. J'ai eu la chance de parler avec des présidents. Rester en France ? Je ne sais pas. J'y pense parfois. J'ai envie de donner tort à certaines personnes, à certains dirigeants", a-t-il lancé.

Que les potentiels clubs intéressés par ses services se rassurent, le Champion du Monde 2018 tient la grande forme : "J'ai commencé à reprendre ma préparation dès le début des vacances. J'avais une revanche à prendre suite à ma saison moyenne avec l'Olympique de Marseille. On m'a un peu coupé l'herbe sous le pied... Je me suis inscrit dans une structure, ici à Cannes. Je me sens très, très bien physiquement." Le message est passé...