Mercato - Atlético/Barça : le clan Griezmann fait le point

Commentaire(s)
Mercato - Atlético/Barça : le clan Griezmann fait le point
Antoine Griezmann est au coeur de l'actualité mercato ces derniers jours. MERCATO BARçA MERCATO GRIEZMANN MERCATO

Maud Griezmann, la soeur d'Antoine, a pris la parole sur l'avenir de l'international tricolore, que beaucoup imaginent loin de l'Atlético à compter de cet été.

A un peu moins de trois mois de l'ouverture du mercato estival, le nom d'Antoine Griezmann fait déjà la une des gazettes de transferts. Même si la saison de l'Atlético Madrid ne revêt déjà plus aucun enjeu, c'est trop tôt pour l'entourage de l'attaquant français, qui a tenu à calmer le jeu dans les colonnes de L'Equipe. "Antoine est cette semaine avec l'équipe de France, dont il veut honorer le maillot, comme à chaque sélection, et c'est pour l'instant la seule chose à laquelle il pense", assure sa soeur et représentante Maud Griezmann. "Je suis, pour ma part, en voyage à l'autre bout du monde, et je peux vous assurer que rien ne se passe en ce moment."

Alors que les velléités de départ exprimées en fin de saison dernière par le joueur de 27 ans lui avaient valu quelques critiques chez les Colchoneros, le clan Griezmann semble cette fois déterminé à préserver son image à Madrid. "C'est vrai, Antoine est dépité par cette élimination (de la Champions League, ndlr), puisque l'un de ses objectifs affichés en restant à l'Atlético était de gagner la C1 dans son stade. Mais il l'est au même titre que ses coéquipiers, son coach, ses dirigeants et ses supporters", assure sa conseillère.

Une réflexion à venir

Si elle poursuit en indiquant que "l'Atlético Madrid et aucun autre" est le seul club avec lequel son frère est en contact, malgré les marques d'intérêt dont lui auraient fait part le Paris SG, Manchester United, le Bayern Munich et surtout le FC Barcelone, Maud Griezmann ne réfute pas l'idée d'une réflexion à venir. "On se verra tous ensemble pour faire le point à notre retour. Antoine aura le recul nécessaire."

Commentaire(s)