à la une
Lundi 25 Mai

Mercato - Cruzeiro prévient l'OL pour Dedé

Commentaire(s)
Mercato - Cruzeiro prévient l'OL pour Dedé
Dedé est dans le viseur de l'OL MERCATO

Dans le viseur de l'Olympique Lyonnais, Dedé ne devrait pas recevoir de cadeau de la part de Cruzeiro. En effet, les dirigeants du club brésilien comptent bien conserver leur joueur sauf si un prétendant paie sa clause libératoire.

Après la déception concernant Abdou Diallo, l'Olympique Lyonnais travaille toujours autant pour trouver son défenseur central, capable d'être associé à Marcelo. Plusieurs profils sont étudiés depuis de longues semaines et un nouveau nom a fait son apparition en début de semaine, via nos confrères du Parisien : celui de Dedé. Le défenseur central de Cruzeiro (29 ans), appelé dans la liste élargie du Brésil pour le Mondial, n'est pas du voyage en Russie mais dispose d'une belle cote chez Tite, le sélectionneur. Alors qu'Aulas a confirmé que deux pistes existaient, "l'une au Mondial, l'autre non", le vice-président de Cruzeiro a montré les muscles pour son défenseur.

"Pour Dedé, on dit qu'il a une clause de départ à 15 millions d'euros dans son contrat, mais cela a expiré en avril 2017. Sa clause de départ est à 160 millions de Reais (36 millions d'euros), tant pour le Brésil que pour l'étranger. J'ai parlé avec son représentant, qui m'a appelé. Il a dit avoir été contacté par d'autres clubs. Je lui ai dit que Cruziero ne veut pas vendre le joueur" explique Itair Machado à Globoesporte. "Si les clubs paient la clause et que Dedé veut partir, ce n'est pas le problème de Cruzeiro. Mais je ne crois pas qu'il voudra partir, car c'est le joueur le plus valorisé, notre leader. Cruzeiro n'a aucun intérêt à le vendre".

L'OL est pourtant bien décidé à se l'offrir. On apprend que les Gones ont supervisé le joueur "à quatre reprises cette saison", dont le 13 juin dernier, à Curitiba, lorsque Cruzeiro a joué contre Paraná. Cependant, pour s'offrir l'international auriverde, les Gones devront se débarrasser de la situation contractuelle de Dedé, très compliquée. Le joueur appartient à 4 tiers différents (51,91% au fond d'investissement DIS, 6,5% à GT Sports Advisory, 30,5% à Marcos Vinícius Sánchez Secundino, et 11,09% à l'homme d'affaires Giscard Salton, toujours selon le média brésilien. De quoi effrayer l'OL ?