Facebook Twitter Google+

Mercato - Jocelyn Gourvennec clame haut et fort son envie de reprendre du service

Jocelyn Gourvennec compte vite revenir sur le devant de la scène.
Mercato - Jocelyn Gourvennec clame haut et fort son envie de reprendre du service

Fraîchement mis à la porte des Girondins de Bordeaux, Jocelyn Gourvennec ne compte pas rester au chômage bien longtemps. Le jeune technicien (46 ans) souhaite vite rebondir et ne manque pas d'ambition.

Il y a trois mois, après une élimination à Granville en Coupe de France et une nouvelle défaite inquiétante en championnat devant Caen, Jocelyn Gourvennec était démis de ses fonctions d'entraîneur chez les Girondins de Bordeaux. Un départ "brutal et violent" dont il témoigne ce mardi dans une interview à L'Equipe. S'il reconnaît que les derniers échanges avec ses ex-dirigeants ont été "courtois et cordiaux", le coach de 46 ans ne semble pas être encore parvenu à faire le deuil de son aventure en Aquitaine. "Je n'ai rien regardé de Bordeaux", révèle-t-il. "Parce que c'est mon équipe. Je ne peux pas. Je ne sais pas si c'est normal. Mes adjoints regardent. Pas moi. Je ne sais pas. Tous les joueurs qui sont là, ce sont mes joueurs !"

Malgré tout, Gourvennec est pressé de passer à autre chose et reste confiant dans sa capacité à entraîner au plus haut niveau. "J'ai envie d'entraîner, de travailler sur quelque chose qui a du sens. Je veux continuer mon métier dans de bonnes conditions", poursuit-il. "Essayer d'aller le plus haut possible. Je pense en avoir les capacités et les armes."

Nantes et Nice pensent à lui

Très bien coté sur le marché des entraîneurs au terme de son beau parcours à Guingamp (une montée en L1 en 2013, une Coupe de France en 2014), en 2016, Gourvennec ne pense pas que la rupture anticipée de son contrat à Bordeaux lui fermera des portes qui, autrefois, s'ouvraient à lui. "Je veux connaître le plus haut niveau, la Coupe d'Europe sur la durée. Je m'en donnerai les moyens. C'est la suite logique." Candidats à une potentielle qualification européenne, le FC Nantes et l'OGC Nice se seraient justement renseignés sur lui, dans l'hypothèse assez probable d'un départ de leur entraîneur (Claudio Ranieri et Lucien Favre) en fin de saison. L'AS St-Etienne, où l'avenir de Jean-Louis Gasset est incertain, a également longtemps fait partie de ses courtisans.

Girondins Bordeaux Nantes Nice Gourvennec Mercato

Publié par ,

Bordeaux

Jocelyn Gourvennec