Mercato - L'OL plutôt que l'Atlético : les explications de Bruno Guimaraes

Commentaire(s)
Mercato - L'OL plutôt que l'Atlético : les explications de Bruno Guimaraes
Bruno Guimaraes va signer à l'OL cette semaine. MERCATO

Egalement ciblé par l'Atlético Madrid, Bruno Guimaraes a finalement choisi de rejoindre Lyon cet hiver. Une décision sur laquelle il est revenu auprès des médias brésiliens.

Pourquoi Bruno Guimaraes a-t-il opté pour Lyon ? C'est la question que doivent se poser les dirigeants de l'Atlético Madrid, qui avaient formulé la même offre que l'OL (25 M€) pour récupérer le nouvel espoir du football brésilien (22 ans), et plus largement bon nombre d'observateurs du football européen. Paulo André, le directeur sportif de l'Athletico Paranaense, leur a donné un élément de réponse en rendant hommage au travail fourni par Juninho pour convaincre sa futur-ex-pépite. Mais qui de mieux que le principal intéressé pour s'expliquer sur son choix ? C'est ce qu'il a fait après la victoire du Brésil sur la Bolivie lors du tournoi pré-olympique qu'il dispute actuellement en Colombie.

"Comme l'a dit Juninho, c'est bouclé à 95%", a d'abord rappelé Guimaraes, dans des propos rapportés par Globoesporte. "Je suis content d'avoir échangé avec Juninho, l'entraîneur (Rudi Garcia) et le président (Jean-Michel Aulas). Tout le monde m'a dit à quel point je serai important au club. L'Atlético de Madrid a toujours eu ma préférence, mais ils ne sont jamais venus me parler. Lyon me voulait plus que toutes les équipes et je suis heureux d'y aller."

Comme son directeur sportif l'avait laissé entendre, Bruno Guimaraes a confirmé que Juninho a joué un rôle clef dans sa future signature. "L'appel de Juninho a pesé. Il m'a dit qu'il allait faire de moi le meilleur milieu de terrain du monde, j'ai vraiment cru ses paroles. Il a toujours été super sincère avec moi, il s'est montré ouvert. Je pense qu'il a guidé 90% de mon choix. Il m'a proposé un beau projet de carrière et je suis très content." Nos confrères brésiliens précisent que l'Athletico Paranaense conservera 20% des droits économiques du joueur, qu'un contrat de cinq ans attend dans le Rhône. Tout devra être signé avant vendredi soir, date de la clôture du mercato en France.