à la une
Lundi 1 Juin

Mercato - L'OL veut faire revenir Anthony Martial !

Commentaire(s)
Mercato - L'OL veut faire revenir Anthony Martial !
Lyon veut se faire prêter Anthony Martial. MERCATO

Parti de Lyon en 2013, Anthony Martial entend encore son nom circuler du côté de l'OL. Parce qu'il continue de rapporter de l'argent à son club formateur, mais aussi parce qu'il fait partie de sa short-list pour remplacer Alexandre Lacazette !

17 millions d’euros, c’est la somme récupérée par l’OL sur le dos d’Anthony Martial. Depuis son départ à Monaco pour 5 M€, à l’été 2013, le natif de Massy continue de rapporter de l’argent à son club formateur, qui avait négocié un pourcentage de 20% à la revente avec l’ASM. En le vendant 50 M€ à Manchester United en 2015, les pensionnaires du Stade Louis II ont donc dû rétrocéder 10 M€ à Lyon, puis 2 autres millions lorsque le premier des trois bonus de 10 M€ est tombé dans leurs caisses, ce week-end, suite au 25e but inscrit par Martial chez les Red Devils.

À lire aussi : le détail des trois bonus du transfert de Martial à MU

À plus ou moins long terme, Jean-Michel Aulas peut encore espérer toucher 4 M€ grâce aux performances de l’international français. Mais le comble dans cette histoire, c’est que le président Rhodanien souhaite le faire revenir chez les Gones ! C’est ce que nous apprend ce mardi France Football, selon qui l’OL a ciblé son ancienne pépite pour compenser le départ, très probable, d’Alexandre Lacazette. Ce dernier pourrait rapporter, dans l’esprit de JMA, près de 60 millions d’euros, mais ce montant ne serait pas directement réinvesti sur un transfert de Martial. En effet, c’est sous la forme d’un prêt que les dirigeants Lyonnais espèrent faire découvrir le Parc OL à Anthony Martial, sous contrat à MU jusqu’en 2019 avec une année supplémentaire en option.

Haller et Schick également pistés

Renforcées par le recrutement de Memphis Depay l’hiver dernier, les bonnes relations qu’ils entretiennent avec leur homologues Mancuniens pourraient faciliter les négociations. Mais si José Mourinho n’accorde qu’une confiance très mesurée au joueur de 21 ans (19 apparitions en Premier League, pour 4 buts et 5 passes), il est encore loin d’avoir fait une croix sur lui, d’autant que la blessure au genou de Zlatan Ibrahimovic va l’inciter à revoir ses plans en attaque. En cas d’échec, l’OL pourrait se rabattre sur les pistes creusées par sa cellule de recrutement. Les noms du français Sébastien Haller (22 ans/Utrecht) et du tchèque Patrik Schick (21 ans/Sampdoria) ressortent...