à la une
Mardi 29 Septembre

Mercato - L'OM condamné à vendre avant fin juin !

Commentaire(s)
Mercato - L'OM condamné à vendre avant fin juin !
Une éventuelle qualification en LDC ne révolutionnera pas la politique de l'OM cet été. MERCATO

Bien parti pour se qualifier en Champions League, l'OM ne pourra pas profiter de ses retombées financières pour améliorer son effectif cet été. Au contraire, il devra même conclure une ou plusieurs ventes avant la fin de l'exercice.

Huit points séparent désormais l'OM, 2e, du Stade Rennais, 3e. Le club marseillais, même s'il compte un match de plus que les Bretons, battus vendredi dernier au Roazhon Park (0-1), est plus que jamais lancé sur la voie d'un retour en Ligue des Champions, sept ans après sa dernière participation. De quoi éveiller une certaine nostalgie chez les supporters phocéens, qui se mettent à imaginer un mercato estival clinquant pour construire une équipe capable de bien figurer sur les sommets européens. Une vision utopiste que brouille l'étude de la situation financière actuelle de l'OM.

Voilà plusieurs années que les pensionnaires du Vélodrome bouclent l'exercice comptable dans le rouge : la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) avait annoncé un déficit de 78,5 M€ pour l'exercice 2017-2018, tandis que la saison dernière aurait été finie avec un trou sensiblement identique dans les caisses (environ 80 M€). Le fair-play financier est passé par là depuis, dévoilant toute une série de sanctions et d'obligations, notamment celle de respecter un plafond de 30 M€ de déficit pour la saison en cours (puis d'atteindre l'équilibre en 2020-2021), sans quoi l'amende infligée par l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) de l'UEFA pourrait passer de 2 à 6 millions d'euros, alors que d'autres mesures seraient accentuées (limitation de la masse salariale, du recrutement et du nombre de joueurs inscrits en C1).

Thauvin et Sanson candidats au départ

Or, en attendant de bénéficier des retombées financières de la lucrative Champions League (au minimum entre 40 et 45 M€ en cas de participation à la phase de poules), les dirigeants marseillais tablent sur un déficit d'environ 60 M€ pour l'exercice 2019-2020, hors ventes de joueurs, d'après L'Equipe. Le calcul est à la portée du premier venu : avant le 30 juin, date de la clôture de l'exercice, l'OM devra trouver une trentaine de millions d'euros. Et le meilleur moyen d'y parvenir sera de vendre, un ou plusieurs joueurs.

On comprend mieux, dès lors, pourquoi Morgan Sanson (25 ans) a été proposé dès cet hiver au Hertha Berlin. Sa cote sur le marché avoisine les 25 millions d'euros (entre 20 et 30 M€ selon le CIES) et son transfert aurait permis à Marseille d'anticiper sur l'été prochain, en dépit du risque d'affaiblir l'effectif d'André Villas-Boas sur la deuxième partie de saison. Autre candidat au départ, cet été, Florian Thauvin (26 ans), qui représente la plus forte valeur marchande du club et dont le contrat actuel s'achève en 2021.