à la une
Mercredi 3 Juin

Mercato - Le Barça se penche sur deux purs produits de la Ligue 1

Commentaire(s)
Mercato - Le Barça se penche sur deux purs produits de la Ligue 1
Jules Koundé et Diego Carlos évoluent ensemble à Séville cette saison. MERCATO

Pour convaincre le FC Barcelone de lui renvoyer Ivan Rakitic, le FC Séville pourrait accepter de perdre Diego Carlos ou Jules Koundé. Les ex-défenseurs de Nantes et de Bordeaux plaisent à la direction blaugrana.

Voilà une belle publicité pour la "ligue des talents", surnom donné à la Ligue 1 par le LFP il y a deux ans maintenant. Diego Carlos et Jules Koundé, autrefois adversaires sur les pelouses de l'Hexagone, forment depuis l'été dernier la charnière centrale du FC Séville (40 titularisations en Liga à eux deux) et ont parfaitement réussi leur adaptation au championnat espagnol. Leurs performances ont d'ailleurs sauté aux yeux d'un poids lourd de la Liga : le FC Barcelone.

Après Samuel Umtiti, Clément Lenglet ou encore Jean-Clair Todibo, le club culé envisagerait de renforcer sa défense centrale "made in Ligue 1" avec l'apport de Koundé ou Carlos. L'ancien bordelais, plus jeune (21 ans), avait coûté 25 millions d'euros au FC Séville (hors pourcentage à la revente), tandis que le Brésilien (27 ans), révélé du côté de la Beaujoire, avait rapporté au FC Nantes un chèque de 15 M€. Des sommes que le Barça ne prévoit pas d'investir, puisque l'idée serait de trouver un moyen de financer le transfert d'Ivan Rakitic, selon Sport.

Koundé ou Carlos en monnaie d'échange contre Rakitic ?

Le vice-champion du Monde croate, âgé de 32 ans, dispose encore d'une belle cote, notamment en Italie où la Juventus et l'Inter Milan seraient prêts à investir près de 20 M€ pour racheter sa dernière année de contrat en Catalogne. Dans un contexte de crise économique, qui l'a d'ailleurs récemment poussé à passer au chômage partiel, Séville ne peut raisonnablement pas s'aligner sur ce montant. Pour espérer récupérer Rakitic, qui a lui-même fait d'un retour en Andalousie sa priorité, il lui faudra donc miser sur l'option d'un troc. Et c'est là que l'attrait du Barça pour ses deux axiaux pourrait s'avérer intéressant...