à la une
Jeudi 26 Novembre

Mercato - Le Betis répond aux rumeurs autour de Nabil Fekir

Commentaire(s)
Un départ de Nabil Fekir, un an seulement après son arrivée, n'est pas complètement exclu.
Un départ de Nabil Fekir, un an seulement après son arrivée, n'est pas complètement exclu. MERCATO

Face à l'hypothèse grandissante d'un départ de Nabil Fekir, le président du Betis Angel Haro a assuré que le français souhaite rester en Andalousie la saison prochaine... sans totalement fermer la porte à une vente.

Le prochain mercato estival ne s'annonce pas extrêmement animé, mais Nabil Fekir pourrait en être l'un des rares protagonistes. Le champion du monde tricolore, seulement un an après son transfert surprise de Lyon au Betis, se retrouve lié de manière quasi-quotidienne à des rumeurs l'envoyant au Milan AC, à l'Atlético Madrid et même au Real. Ces dernières heures, un intérêt des puissants futurs acquéreurs saoudiens de Newcastle a circulé.

Toute cette agitation autour de son milieu offensif (26 ans) a poussé le club sévillan à réagir. "Fekir est très satisfait de son arrivée dans l'équipe et heureux à Séville. Il veut continuer ici", a déclaré lundi le président du Betis Angel Haro, sur les ondes de la Cadena Cope. "Pour l'instant, nous n'avons pas l'intention de nous séparer de ce joueur." Pour l'instant, donc...

Le Betis aurait fixé le prix de Fekir à 50 M€

La porte semble entrouverte, au moins du côté du président andalou, qui a d'ailleurs confié son inquiétude quant aux conséquences économiques de la crise sur son club. Il se murmurait justement il y a quelques jours que le Betis avait déjà fixé un prix à l'international français : 50 millions d'euros. C'est plus du double de ce qui avait été déboursé pour le récupérer à l'OL l'été dernier (19,75 M€), avec à la clef un pourcentage de 20% sur une éventuelle plus-value à la revente.