Mercato - Le chassé-croisé Sanchez-Mkhitaryan en passe d'être bouclé

Commentaire(s)
Mercato - Le chassé-croisé Sanchez-Mkhitaryan en passe d'être bouclé
Alexis Sanchez vers Man United, Mkhitaryan à Arsenal... MERCATO ARSENAL WENGER MKHITARYAN SANCHEZ MERCATO

Entre Arsenal et Manchester United, un gros échange est en train de se préparer puisque Alexis Sanchez et Henrikh Mkhitaryan pourraient changer de club...

À six mois de la fin de son contrat, Alexis Sanchez a été annoncé un peu partout sur le continent. Tantôt à Paris ou au Bayern Munich cet été, le Chilien était également dans les petits papiers de Manchester City. Mais, depuis quelques jours maintenant, il se rapproche dangereusement de l'autre club de Manchester, en raison d'une offre très intéressante faite par les dirigeants aux Gunners.

En effet, les Red Devils ont proposé, dans la tractation, Henrikh Mkhtaryan, recruté pour 64 millions d'euros à l'été 2016. Invité à réagir à cette rumeur en conférence de presse, Arsène Wenger a joué carte sur table, en approuvant ces informations. "C’est une histoire sur laquelle les médias sont visiblement bien informés donc je n’ai pas beaucoup à ajouter. Cela peut arriver comme ne pas arriver. On en est à ce stade. (…) Mais oui, il est probable que cela arrive. Mais tout peut s’arrêter à n’importe quelle minute. C’est comme ça que le marché des transferts fonctionne. Rien n’est jamais garanti" a-t-il déclaré.

Le technicien français d'Arsenal a ouvert la porte à l'international arménien, qui s'est révélé à Dortmund. "Mkhitaryan ? J’apprécie le joueur. Si c’est une possibilité (qu’il vienne), c’est parce que j’apprécie le joueur. Nous avons joué plusieurs fois contre lui quand il était à Dortmund" lance-t-il. "Il appréciait la qualité de nos matches et la manière dont nous jouons au football, c’est pourquoi il aime le club. (…) Le salaire ne sera pas un problème". Et tout pourrait se ficeler très prochainement. "À part le deal dont je parle, à savoir l’échange entre Sanchez et Mkhitaryan qui pourrait arriver, rien d’autre n’est proche de se faire".