Mercato - Le PSG et Kimpembe sont toujours dans l'impasse...

Commentaire(s)
Mercato - Le PSG et Kimpembe sont toujours dans l'impasse...
Presnel Kimpembe (PSG) tarde à trouver un terrain d'entente avec ses dirigeants. MERCATO

Le PSG et Presnel Kimpembe ne parviennent pas à s'entendre. En discussion pour une prolongation de contrat, le défenseur central aurait refusé les deux dernières propositions émanant de ses dirigeants. Son souhait est clair : obtenir 250 000 € mensuels. Ce que Paris ne semble vraisemblablement pas prêt à lui donner.

Sous contrat jusqu'en 2018 au Paris Saint-Germain, Presnel Kimpembe (21 ans, 6 matches de Ligue 1) négocie depuis plusieurs semaines avec ses dirigeants une extension de bail. Déterminés à conserver leur pépite, les décideurs franciliens sont prêts à faire de gros efforts financiers. En tant qu’aspirant dans le collectif parisien, le numéro 3 des Rouge-et-Bleu n'émarge actuellement "qu'à 8 000 € mensuels".

Avec des propositions de 100 000 € puis 150 000 € par mois, le Paris Saint-Germain pensait bien convaincre facilement le natif de Beaumont-sur-Oise d'étendre son bail dans la Capitale. Mais il n'en est rien selon les informations dévoilées en début de soirée par nos confrères de SFR Sport puis RMC Sport. Des montants conséquents que le défenseur et ses conseillers ont décliné successivement.

Les deux médias affirment que le joueur, qui n'a jusqu'alors rencontré qu'Olivier Létrang et Patrick Kluivert, et pas Nasser Al-Khelaïfi comme il le souhaitait de prime abord, chercherait à multiplier son salaire par 30, pour atteindre les 250 000 € mensuels. Soit, environ, le même montant qu'Adrien Rabiot. Avec son nouveau statut, et sa première convocation en Bleu, Presnel Kimpembe se montre exigeant.

L'optimisme reste malgré tout de mise dans ce dossier. Les têtes pensantes du PSG, ainsi que le staff technique, étant pleinement satisfaits de l'investissement du joueur au quotidien. Preuve que sa situation contractuelle n'impacte pas sa motivation et son envie de prouver ses qualités. Un terrain d'entente pourrait d'ailleurs être trouvé dans les prochains jours puisque les deux parties ont prévu de se revoir.