Mercato - Le PSG garde espoir dans le dossier Idrissa Gueye

Commentaire(s)
Mercato - Le PSG garde espoir dans le dossier Idrissa Gueye
Idrissa Gueye est toujours déterminé à rejoindre Paris. MERCATO PSG MERCATO IDRISSA GUEYE MERCATO

Idrissa Gueye apparaît comme l'ultime cible des dirigeants Parisiens sur ce mercato hivernal. Everton se montre toujours inflexible, mais le PSG, comme l'entourage du joueur, garde espoir.

Le PSG a enfin débloqué son mercato, hier, en annonçant l'arrivée de Leandro Paredes. Négocié avec le Zénith St-Pétersbourg autour d'un montant de 47 millions d'euros, le transfert de l'international argentin a largement amputé l'enveloppe qu'avaient définie les dirigeants Parisiens pour recruter cet hiver, mais ces derniers ont encore l'espoir d'amener un renfort supplémentaire à l'effectif de Thomas Tuchel. Explorées, les pistes Renato Sanches (Bayern) et Allan (Naples) se sont bouchées et désormais, seul Idrissa Gueye semble encore à portée.

Le milieu sénégalais de 29 ans, à Everton depuis deux saisons et demi, a été convaincu par les arguments que lui a exposés Tuchel et souhaite, coûte que coûte, rejoindre la Capitale française cet hiver. De sources anglaises, il a formellement demandé à ses dirigeants de le laisser partir et ne figurait pas sur la feuille de match des Toffees, hier soir, à Huddersfield, pour la quatrième fois de la saison seulement. Il était "légèrement blessé" selon le staff de Marco Silva, qui s'est empressé de rapporter, après la rencontre remporté 0-1 par ses hommes, qu'il n'avait reçu aucune nouvelle offre concernant son récupérateur.

Le clan Gueye assure que "ce n'est pas fini"

Difficile à croire, quand on sait que Manchester City et Arsenal se sont mêlés à la lutte depuis quelques heures. Du côté du PSG, dont la première proposition de 25 M€ a été refusée, on aurait fixé à 35 millions d'euros le seuil à ne pas franchir sur le transfert de l'ancien Lillois. L'idée d'inclure un joueur dans le deal aurait également été évoquée en interne. Hier soir, RMC parlait d'une seconde offre estimée à 30 millions d'euros. "Paris va revenir. C'est sûr. Mais pour moi, à moins de 40 M€, ils ne le lâcheront pas", explique l'un des proches du joueur à L'Equipe, tout en maintenant que "ce n'est pas fini". Le marché des transferts ferme ses portes demain soir, à minuit.

Commentaire(s)