à la une

Mercato - Le Real et le Barça sur les traces du "nouveau Kaka" Igor Gomes

Igor Gomes plaît en Espagne.
Igor Gomes plaît en Espagne. MERCATO

Adversaires en Liga mais aussi sur le marché des jeunes joueurs brésiliens, le Real Madrid et le FC Barcelone tentent de mettre le grappin sur le jeune milieu Igor Gomes.

Neymar, Vinicius Junior, Reinier Jesus... Les exemples ne manquent pas pour avancer que la rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone s'étend bien au-delà du simple rectangle vert, jusque dans les coulisses du mercato. Surtout lorsqu'il s'agit de jeunes talents brésiliens en train d'éclore de l'autre côté de l'Atlantique. Et l'histoire est en train de se répéter puisqu'à en croire les informations de AS, les deux poids lourds de la Liga se sont croisés sur les traces de la nouvelle attraction du championnat brésilien, le milieu de terrain Igor Gomes.

Après avoir fait ses débuts en Serie A brésilienne fin 2018 et démarré la saison 2019 dans la peau d'un joueur de rotation, Gomes s'est affirmé au cours de l'année dernière pour devenir un titulaire de Sao Paulo, à seulement 20 ans (27 matchs, 2 buts, 2 passes cette saison là). Devenu international U23 en janvier, en participant au tournoi olympique au côté d'un certain Bruno Guimaraes, et désormais âgé de 21 ans (il les a fêtés le 17 mars), il est désigné comme l'une des stars montantes du football auriverde. La presse brésilienne ose le surnommer "le nouveau Kaka", en référence à l'élégance et la vision du jeu de son illustre compatriote. D'aucuns considèrent même qu'il s'agit d'une "version améliorée" de l'ancien Milanais !

Une clause libératoire à 50 M€

Toutes ces dithyrambes ont évidemment une incidence sur la valeur marchande du jeune homme. Difficile de l'estimer avec précision, mais le montant de sa clause libératoire (50 M€) permet d'imaginer la somme qu'il faudra débourser pour prendre le pas sur la concurrence. Si le Real semble avoir une longueur d'avance, du fait de ses observations fréquentes de Gomes et de ses relations privilégiées avec son agent, Wagner Ribeiro (ex-agent de Robinho et Neymar notamment), le Barça est donc sur les rangs, au même titre que le FC Séville et l'Ajax Amsterdam.

Suivez-nous sur Twitter