Mercato - Le vestiaire barcelonais s'oppose à une arrivée de Griezmann

Commentaire(s)
Mercato - Le vestiaire barcelonais s'oppose à une arrivée de Griezmann
Antoine Griezmann divise au sein du vestiaire du Barça. MERCATO BARCELONE MERCATO GRIEZMANN MERCATO

Suite à l'officialisation de son départ au terme de la saison, Antoine Griezmann est annoncé avec insistance du côté de Barcelone où les dirigeants seraient prêts à payer sa clause libératoire. Néanmoins, le vestiaire blaugrana ne serait aussi enjoué à l'idée d'accueillir le Français.

En début de semaine, Antoine Griezmann a annoncé officiellement qu'il monterait dans le bus des départs à l'issue de la saison, comme ses coéquipiers Diego Godin, Lucas Hernandez ou Filipe Luis. Sans surprise, cette annonce a nourri de nombreuses rumeurs quant à la future destination du champion du monde tricolore. Toutefois, pour le natif de Mâcon, toutes les routes semblent mener à Barcelone, encore plus après les déclarations de Thomas Tuchel et Pep Guardiola qui ont fermé les portes de leurs clubs à l'attaquant français.

A l'inverse, du côté de la Catalogne, les dirigeants seraient prêts à payer la clause libératoire de 120 millions d'euros et accueillir le joueur à bras ouverts. A moins que... Un détail, de ce qui font réfléchir par deux fois avant de prendre une telle décision, pourrait venir troubler cette opération. Si les dirigeants sont ravis à l'idée de s'offrir Grizou, au sein du vestiaire blaugrana, le discours est tout autre. Les joueurs auraient fait savoir à leur direction qu'ils ne souhaitent pas voir le Français débarquer cet été, et ce pour plusieurs raisons. Le quotidien catalan Sport en fait même sa Une ce samedi et évoque les raisons de cette opposition.

Le vestiaire n'en veut pas

La première d'entre elles concerne le fameux documentaire réalisé par Antoine Griezmann l'été dernier pour annoncer qu'il restait à l'Atlético alors que son coeur balançait entre Madrid et Barcelone. Ainsi, le vestiaire catalan y voit un manque de respect envers le club. Le média transpyrénéen indique également que Lionel Messi n'aurait jamais appelé le joueur de l'Atlético, comme cela a été évoqué dans la presse ces derniers jours. Enfin, l'effectif actuel aurait signifié à ses dirigeants qu'un renforcement dans le secteur offensif n'est pas la priorité, à l'inverse d'autres lignes où l'apport de sang neuf serait prioritaire aux yeux des joueurs. Les arguments avancés et l'opposition affichée feront-ils changer d'avis les dirigeants de Barcelone ? Le temps nous le dira. Pour le moment, Antoine Griezmann doit apprécier.