Mercato - Les dessous du micmac entre Bordeaux et Diabaté

Commentaire(s)
Mercato - Les dessous du micmac entre Bordeaux et Diabaté
Cheick Diabaté veut quitter Bordeaux cet hiver ! MERCATO

Officiellement forfait pour la demi-finale de Coupe de la Ligue à Lille hier, Cheick Diabaté serait en fait en froid avec les Girondins de Bordeaux. Déçu par une proposition de prolongation qui lui a été soumise, le malien serait désireux de mettre les voiles cet hiver, à six mois de la fin de son contrat.

"Notre attaquant souffre d'un épanchement dans le genou après un choc lors de la rencontre à Nantes." C'est ainsi que les Girondins de Bordeaux ont communiqué sur le forfait de Cheick Diabaté pour leur déplacement à Lille, hier (défaite 5-1 en Coupe de la Ligue). Officieusement, il se dit que l'absence du malien à Pierre-Mauroy est due à tout autre chose : un profond désaccord avec ses dirigeants.

En fin de contrat en juin prochain, Diabaté s'est vu proposer, il y a deux mois environ, une extension de bail de deux années supplémentaires, avec un détail d'importance : une baisse substantielle de ses émoluments. Selon Le Parisien, l'état-major bordelais, lassé par ses blessures à répétition (au genou et à la cuisse notamment), a souhaité diviser son salaire par deux (70 000 € mensuels au lieu de 140 000 €). Une proposition à laquelle le natif de Bamako n'a pas donné suite. Touché dans son orgueil, il s'est même mis dans la tête de quitter l'Aquitaine dès cet hiver !

Auteur de 6 buts en seulement 16 apparitions cette saison, l'attaquant de 27 ans ne jouit pas d'une cote extraordinaire sur le marché européen (quelques clubs italiens sont intéressés) mais pourrait se laisser tenter par un challenge plus exotique, profitant des convoitises qu'il a attisées en Chine (Shanghai Shenhua) et dans les pays du Golfe. Reste à convaincre les pensionnaires du Haillan de le lâcher, ce qui ne semble pas être joué d'avance...