à la une
Mardi 26 Mai

Mercato - Nice : les dessous du cas Adrien Tameze (info Madein)

Commentaire(s)
Mercato - Nice : les dessous du cas Adrien Tameze (info Madein)
Adrien Tameze pourrait quitter le Gym cet hiver. NICE OGCN WATFORD INFO MADEIN TAMEZE CARDIFF MERCATO

Très convaincant depuis l'arrivée cette saison de Patrick Vieira, dont il est devenu l'un des cadres, Adrien Tameze se retrouve étrangement sur la liste des transferts durant ce mercato d'hiver. Son mois de janvier sera beaucoup plus animé que prévu. Explications...

Adrien Tameze s’attendait à un mois de janvier plutôt tranquille. Titularisé lors de chacun des vingt matchs disputés par l’OGC Nice durant la première partie de saison, le milieu de terrain a vite été défini comme l’une des pièces maîtresses du système de jeu de Patrick Vieira et le nouvel entraîneur du Gym a d’ailleurs fréquemment fait part de son admiration pour l’ancien Valenciennois, solidement installé dans le onze niçois après une première saison plus délicate sur la Côte d’Azur (26 matchs de Ligue 1, dont seulement 19 comme titulaire). L’imaginer partir cet hiver était donc, il y a encore quelques semaines, totalement incongru. Mais la situation a évolué au cours des derniers jours.

Au début de l’hiver, Vieira a fait évoluer son système et, de manière assez surprenante, il a tenté d’utiliser Tameze, au profil défensif, en position de numéro 10. L’expérience ne s’est évidemment pas avérée des plus satisfaisantes, mais le champion du Monde 98 souhaite persister dans ce dispositif, une fois qu’il aura recruté un véritable milieu offensif, capable de mener le jeu de la pire attaque de Ligue 1 (13 buts en 18 matchs). Des négociations ont été entamées avec Ryad Boudebouz (28 ans, Betis Séville) et Valentin Eysseric (26 ans, Fiorentina). Pour les mener à bien, les dirigeants Niçois auront besoin de liquidités, ce qu’une vente de Tameze permettrait de dégager.

Des agents tentent d’interférer

Il y a plusieurs mois, le club azuréen est passé par un intermédiaire réputé sur le marché anglais afin de sonder de potentiels courtisans de l’autre côté de la Manche. Watford, et surtout Cardiff, ont manifesté un intérêt. Le club gallois a même fait une proposition de 10 millions d’euros qui convenait aux pensionnaires de l’Allianz Riviera. Mais Tameze, sous contrat jusqu’en 2021, ne s’imagine pas prendre le risque de rejoindre l’actuel 17e de Premier League, malgré des arguments financiers qui auraient pu le combler, lui aussi.

Au coeur de la meilleure saison de sa carrière, le numéro 5 des Aiglons souhaite rester à Nice et opterait davantage pour une prolongation/revalorisation de son contrat, qui n’a plus été revu depuis son arrivée à l’été 2017. Cette situation n’est pas passée inaperçue dans le milieu des agents et certains ont tenté de se placer auprès de son entourage proche, lui promettant de parvenir à une renégociation de ses émoluments. Mais du côté de l’OGCN, et notamment de son inflexible directeur sportif Julien Fournier, on ne compte pas réétudier le cas Tameze avant l’été prochain. À moins de conclure une vente cet hiver, ce qui ressemble aujourd’hui, et contre toute attente, à l’option la plus probable.