à la une
Jeudi 9 Juillet

Mercato - OL : la voie est libre pour Mamadou Sakho !

Commentaire(s)
Mercato - OL : la voie est libre pour Mamadou Sakho !
Sakho serait tout proche d'un accord salarial avec l'OL. MERCATO

Mamadou Sakho, qui ne sera pas retenu par Crystal Palace, serait proche de trouver un accord avec l'OL sur les bases d'un contrat de trois ans. Mais les dirigeants lyonnais tardent à engager des négociations avec leurs homologues londoniens.

Mamadou Sakho va retrouver Anfield, ce soir, à l'occasion de la rencontre entre Liverpool et Crystal Palace (31e journée de Premier League). Pas sûr, toutefois, que le défenseur français (30 ans) fasse son apparition sur la pelouse qu'il a foulée entre 2013 et 2017. Remis d'une blessure à la cuisse qui le tenait éloigné des terrains depuis début janvier, il est resté sur le banc pour la reprise du championnat anglais, la semaine dernière à Bournemouth (victoire 0-2). Pas sûr, d'ailleurs, qu'il puisse rejouer un match de Premier League dans sa carrière.

Voilà un peu moins d'un mois que le nom de l'international tricolore circule du côté de Lyon, où la quête d'un nouveau défenseur central a été érigée en priorité cet été. Depuis, le club rhodanien semble avoir avancé, puisque France Football annonce un "accord salarial très proche" entre l'OL et le joueur formé au PSG. Ce dernier aurait accepté une nette entaille des émoluments auxquels il s'était habitué en Angleterre (6 M€ brut par an), afin de s'engager dans le Rhône, sur un contrat de trois ans. De son côté, Crystal Palace serait prêt à discuter d'une vente de son défenseur, à un an de la fin de son contrat, moyennant une somme d'environ 5 millions d'euros.

L'OL joue la montre

La voie est libre, donc, pour l'Olympique Lyonnais. Le hic, c'est que le club anglais n'a pour l'instant aucune nouvelle des pensionnaires du Groupama Stadium. Le triumvirat Aulas-Juninho-Cheyrou attend peut-être de dégraisser son effectif, particulièrement conséquent en défense, ou plus vraisemblablement d'en savoir plus sur les compétitions pour lesquelles Bruno Guimaraes et ses coéquipiers seront qualifiés la saison prochaine. Une victoire en finale de la Coupe de la Ligue, fin juillet, leur ouvrirait les portes de la Ligue Europa, alors qu'un sacre en Ligue des Champions (8e de finale retour face à la Juve début août, victoire 1-0 à l'aller) les qualifierait pour la prochaine édition de la C1. Des rendez-vous cruciaux auxquels Sakho, même s'il était recruté dès le mois de juin, ne pourrait pas participer.