Mercato OL - Fekir, une vente au rabais

Commentaire(s)
Mercato OL - Fekir, une vente au rabais
La vente de Fekir pose question MERCATO

Nabil Fekir n'est plus un joueur de l'Olympique Lyonnais. Il a signé pour 4 ans et 19,75 millions d'euros au Betis Séville. Aux yeux de tous, ce transfert parait bien maigre.

Tant sur le plan financier que sportif, le départ de Nabil Fekir interroge le monde du football français. Entre regrets et déception, Juninho et Sylvinho doivent à l'heure actuelle se mordre les doigts d'avoir perdu un technicien de la trempe de Nabil Fekir, eux qui souhaitaient idéalement le garder, et ce, malgré le désir du nouvel entraîneur des gones d'évoluer avec deux milieux relayeurs. Sportivement, le choix est discutable. Financièrement, le Betis réalise une affaire en or, tandis que les Lyonnais bouclent peut-être la vente la plus décevante de leur histoire.

Habitué à revendre très cher en ayant acheté à petits prix, l'OL n'avait pas investi le moindre sou sur Nabil Fekir, formé à l'Académie. Et même en considérant que Jean-Michel Aulas a réussi à tirer 19,75 M€ (hors bonus) d'un joueur pour lequel il n'a pas eu à payer d'indemnité de transfert, l'affaire parait bien légère. En comparant avec les autres ventes de l'été, on voit que Tanguy Ndombele est devenu le joueur le mieux vendu de l'histoire de l'OL, pendant que Ferland Mendy est venu se placer au 3ème rang de ce classement. Le champion du monde français, lui, n'est pas même pas présent dans le top 10 (il est 11ème). Et même si certains anciens Lyonnais sont "logiquement" devant lui dans tableau, retrouver Fekir derrière Willem Geubbels (10ème, vendu 20 M€ à l'AS Monaco à seulement 16 ans) ou Mariano Diaz (9ème, vendu 21,5 M€ au Real Madrid), qui n'ont pas eu le temps de s'affirmer comme lui dans le Rhône, étonne.

Un an après son transfert échoué à Liverpool (pour 65 M€), comment expliquer que Fekir en coûte moins du tiers ? Il ne lui restait qu'un an de contrat, certes. Mais sa qualité et son profil (plutôt rare dans un football moderne où la vitesse et la percussion priment), auraient dû permettre aux dirigeants Rhodaniens d'empocher plus d'indemnités dans un premier temps, et pour l'ex-capitaine du dernier 3ème de Ligue 1 de viser plus haut qu'un club de milieu de tableau de Liga. Le Napoli s'était positionné et il n'avait pas tort. On peut alors penser que des clubs en reconstruction et de plus haut standing auraient pu accueillir Fekir et lui proposer un projet sportif bien plus intéressant. Il devra maintenant rebondir après une saison mitigée, et montrer à ceux qui n'ont pas osé tenter le coup qu'ils peuvent le regretter.

LE TOP 10 DES VENTES DE L'OL

  1. T.Ndombele à Tottenham en 2019 : 60 M€
  2. A.Lacazette à Arsenal en 2017 : 53 M€
  3. F.Mendy au Real en 2019 : 48 M€
  4. C.Tolisso au Bayern en 2017 : 41,5 M€
  5. M.Essien à Chelsea en 2005 : 38 M€
  6. K.Benzema au Real en 2009 : 35 M€
  7. M.Diarra au Real en 2006 : 26 M€
  8. S.Umtiti au FC Barcelone en 2016 : 25 M€
  9. M.Diaz au Real en 2018 : 21,5 M€
  10. W.Geubbels à Monaco en 2018 : 20 M€