à la une
Dimanche 25 Octobre

Mercato - OM : Retour aux sources pour Mitroglou ?

Commentaire(s)
Mercato - OM : Retour aux sources pour Mitroglou ?
A 32 ans, Kostas Mitroglou pourrait effectuer son retour à l'Olympiakos OM MITROGLOU MERCATO

Au sortir d'une nouvelle saison fantomatique en prêt du côté du PSV Eindhoven (13 matchs, 1 but), Kostas Mitroglou (32 ans) ne semble absolument pas figurer dans les plans de l'Olympique de Marseille pour la saison prochaine. Poussé vers la sortie, l'attaquant grec, débarqué en 2017 pour 15 millions d'euros, pourrait vivre cet été un retour aux sources. D'après Agona Sport, un média local, l'Olympiakos serait intéressé à l'idée de faire revenir son ancien joueur (2007-2014). Sévèrement touché dans son économie par la crise du coronavirus, le club du Pirée souffre financièrement, malgré ses bons résultats sportifs et notamment une qualification en huitième de finale de Ligue Europa sur la pelouse d'Arsenal.

D'après Alain Anastasakis, spécialiste du football grec qui s'est exprimé au Phocéen, il s'agit de rester prudent quant à cette information. "L'intérêt est réel, il n'y a guère de doutes là-dessus. Mais, il faut savoir que l'Olympiakos n'a pas vraiment l'esprit aux transferts actuellement, au-delà de la crise sanitaire", indique l'intéressé. "Le club est empêtré depuis quelques jours dans une affaire de matches truqués entre 2012 et 2015, et il pourrait subir de grosses sanctions financières et un retrait de points. Après, le coup n'est pas impossible, même si je ne vois pas l'Olympiakos payer une indemnité. Mais, il ne faut pas croire que Mitroglou est attendu comme le messie là-bas. Il entrerait plutôt dans une rotation. Ce retour de Mitroglou au Pirée est un serpent de mer, c'est pour cela qu'il faut rester prudent." En attendant, le natif de Kavala a vu son aventure au PSV se terminer la semaine dernière, suite à l'arrêt définitif du championnat néerlandais. Il rejoindra donc l'effectif phocéen dès que possible. Pour rappel, en cas de vente de l'attaquant grec, l'OM devra verser 50 % du prix au Benfica, comme convenu lors de son transfert il y a un presque trois ans.