à la une
Vendredi 7 Aout

Mercato - OM/LOSC : Isaac Lihadji livre ses vérités sur son départ

Commentaire(s)
Mercato - OM/LOSC : Isaac Lihadji livre ses vérités sur son départ
Isaac Lihadji, ici sous les couleurs de l'Olympique de Marseille. MERCATO OM MERCATO LOSC MERCATO

Auprès de nos confrères de L'Equipe, Isaac Lihadji, jeune attaquant formé à l'OM, explique pourquoi il a choisi le LOSC plutôt que son club formateur pour lancer véritablement sa carrière.

En fin de contrat aspirant à l'Olympique de Marseille, son club formateur, Isaac Lihadji (18 ans) a refusé de signer son tout premier bail professionnel sous les couleurs des Ciel-et-Blanc, préférant rejoindre le nord de la France et les Dogues de Lille. Dans un long entretien accordé au quotidien L'Equipe, le jeune attaquant a expliqué cette décision.

"J'ai choisi ce club pour plusieurs raisons. Lille fait confiance aux jeunes depuis plusieurs années. Il y a de nombreux exemples de joueurs qui ont réussi ici. Le projet me fait envie, tout comme l'histoire de ce club, les infrastructures", a-t-il confié à nos confrères. "J'ai décidé très tôt. Je me suis concerté avec ma famille, mes agents. L'OM m'a envoyé en réserve. Je n'oublie pas que l'entraîneur André Villas-Boas m'a laissé un peu de temps de jeu pour m'exprimer sur le terrain. J'ai pensé qu'ici (à Lille), je pourrais davantage avoir la possibilité de faire mes preuves", a-t-il poursuivi.

"Ceux qui connaissent mon histoire comprennent mon choix"

L'ailier est ensuite revenu sur sa "punition". Refusant de répondre positivement aux propositions de ses désormais ex-dirigeants, il avait été envoyé en réserve. Mais il n'en tient pas rigueur à André Villas-Boas, comprenant la position du technicien lusitanien : "Je ne peux pas lui en vouloir. Grâce à lui, j'ai débuté en professionnel. Le coach m'a quand même fait confiance", a-t-il reconnu. D'autres membres des Ciel-et-Blanc, en revanche, sont dans son viseur : "J'en veux surtout à certains qui m'ont accompagné durant la formation quand j'étais plus petit", a-t-il avoué.

L'ex-Olympien persiste et signe, tout en restant énigmatique sur les tenants et aboutissants de cette histoire : "On fait un métier public... Un footballeur se fera toujours critiquer pour ses choix de carrière. Il faut l'accepter. Ceux qui connaissent mon histoire comprennent mon choix. Je préfère le garder pour moi", a-t-il précisé au quotidien sportif. S'Il comprend que son choix a pu étonner les fans marseillais, Isaac Lihadji assure que son choix est purement sportif et non financier. Un choix qui doit désormais lui permettre de regarder vers l'avant : "À présent, c'est derrière moi", conclut-il.