Mercato - PSG : L'agent de Thiago Silva avertit Leonardo et la direction du club !

Commentaire(s)
Mercato - PSG : L'agent de Thiago Silva avertit Leonardo et la direction du club !
Thiago Silva, le défenseur central et capitaine du Paris Saint-Germain. MERCATO PSG MERCATO

À quelques petits mois de la fin de son contrat au Paris Saint-Germain, Thiago Silva (35 ans) n'a toujours pas été sollicité par la direction du club pour une prolongation. Chez nos confrères de France Football, l'agent du défenseur brésilien a lancé un avertissement à Leonardo.

En fin de contrat au 30 juin prochain, Thiago Silva (35 ans) ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. À plusieurs reprises, le défenseur central et capitaine des Rouge-et-Bleu a pourtant affirmé son envie de poursuivre l'aventure aux abords du Parc des Princes. Des appels restés vains puisque l'axial brésilien n'a toujours pas eu le moindre signe allant dans ce sens de la part de sa direction, qui préfère patienter jusqu'au terme de la saison pour prendre des décisions sur ses éléments en fin de contrat.

De quoi susciter un certain agacement dans le clan du brésilien... Son agent est d'ailleurs sorti du silence ce lundi pour s'exprimer sur la situation délicate actuellement traversée par son protégé. L'occasion pour lui, surtout, de mettre sérieusement en garde la direction parisienne. "Le PSG n'a pas encore sollicité Thiago. Il a envie de rester, mais il y a des limites. Si le PSG ne se manifeste pas, on prendra une décision. On ne peut pas attendre indéfiniment. Leonardo est un ami, mais je ne vais pas 'mendier' un rendez-vous".

D'autant que, selon ses dires, d'autres dirigeants seraient ravis d'obtenir la signature de son client (19 matches disputés en Ligue 1 cette saison), qui jouit encore d'une très bonne cote sur le marché malgré son âge relativement avancé. "Plusieurs clubs brésiliens et européens m'ont sollicité, mais on attend d'abord de parler avec le PSG, c'est là que Thiago veut continuer", a-t-il affirmé à nos confrères, et de conclure : "Il va respecter le club. On ne veut pas penser à un plan B. Pas encore".