à la une
Mercredi 3 Juin

Mercato - PSG : la mère de Cavani fait une nouvelle annonce sur l'avenir de son fils

Commentaire(s)
Mercato - PSG : la mère de Cavani fait une nouvelle annonce sur l'avenir de son fils
Edinson Cavani, l'avant-centre du Paris Saint-Germain. MERCATO PSG MERCATO

En fin de contrat au 30 juin, Edinson Cavani (33 ans) suscite de nombreux intérêts en Europe mais aussi bien au-delà. Dans la presse uruguayenne, la mère de l'avant-centre du PSG a abordé la question de l'avenir de son fils.

Bien difficile de dire où évoluera Edinson Cavani la saison prochaine. En fin de contrat au terme de la saison, l'avant-centre uruguayen (116 sélections, 50 buts) ne manque pas de prétendants (Napoli, Atlético Madrid, Boca Juniors) répartis sur les quatre coins du globe. Si son agent s'est montré très prudent sur la suite de la carrière de son client, confirmant néanmoins un intérêt de nombreuses formations, Berta Gomez, la maman du Matador, a quant à elle dévoilé une tendance pour l'avenir de son buteur de fils.

Dans un entretien accordé au média Ovacion Digital, elle a d'abord mis les choses au clair concernant un possible retour du natif de Salto au pays. Évoquée dans la journée de mardi par Cristian Rodriguez, l'hypothèse d'une signature du Matador à Penarol n'a pas de sens selon Berta Gomez. "Je ne veux plus qu’il y ait de polémiques. Plus tôt cela se terminera et mieux ce sera ! Quand il était enfant, Edi a joué pour Nacional et pour Penarol", a-t-elle d'abord rappelé, et de poursuivre.

"Rester en Europe, avec une préférence pour l'Espagne"

"Sa première équipe a toutefois été Nacional, lorsqu'il n’avait que six ans. C’est lui qui l’a choisie. Après Nacional, où il a joué jusqu’à l’âge de neuf ans, il est allé à Remeros puis à Penarol parce qu’il a été convaincu par un oncle qu’il aimait beaucoup". Pour Berta Gomez, il ne fait aucun doute que les clubs sud-américains peuvent se rhabiller : le meilleur buteur de l'histoire du Paris Saint-Germain a l'envie de continuer de martyriser les défenses et les filets en Europe.

"Aujourd'hui, de nombreux clubs s'intéressent à lui. De tous côtés. Il ne sait pas où il ira et il reste trois mois. Il a le temps pour réfléchir. Mais il ne pense toujours pas à rentrer en Uruguay", a-t-elle assuré, et de révéler la destination privilégiée de son fils : "Aujourd'hui, il souhaite rester en Europe, avec une préférence pour l'Espagne. Mais il y a beaucoup de clubs derrière lui". Tout proche de boucler sa venue l’hiver dernier, l’Atlético Madrid semble donc toujours en pole dans ce dossier.