Mercato - Quand Dortmund supervisait Dario Benedetto

Commentaire(s)
Mercato - Quand Dortmund supervisait Dario Benedetto
Dario Benedetto a rejoint l'OM en provenance de Boca Juniors cet été.

Dans une longue interview accordée à L'Equipe, Dario Benedetto revient notamment sur sa rupture des ligaments croisés du genou droit, en novembre 2017, et sur les conséquences de cette terrible blessure sur sa carrière. Outre le fait de manquer la Coupe du Monde avec l'Argentine six mois plus tard, ce coup dur a peut-être aussi empêché le néo-Marseillais (29 ans) de découvrir le football européen plus tôt. Il confie en effet que des dirigeants du Borussia Dortmund étaient venus le superviser ce jour-là. "La première chose à laquelle j'ai pensé (au moment de la blessure, ndlr), c'est qu'il y avait dans le stade des personnes d'un club européen important qui étaient venues pour moi...", souffle-t-il, avant de préciser qu'il s'agissait du BVB.

"Ils avaient voyagé pour me voir, ils étaient entrés en contact avec mes agents... Comme le sélectionneur (Jorge Sampaoli) avait bien aimé mes matches, j'avais aussi la possibilité de jouer ma première Coupe du monde. Je sais qu'il y avait d'autres grands attaquants en course, mais j'avais bon espoir...", poursuit Benedetto. "Quand je me suis blessé au genou, je me suis dit : 'Il n'y a plus de Coupe du monde, il n'y a plus d'Europe, il n'y a plus rien.' La blessure est arrivée comme ça. J'ai poussé pour sauter, comme je le fais toujours, et le genou est parti en arrière. Ça ne m'a pas fait mal, mais j'ai tout de suite compris ce qu'était cette sensation que je n'avais jamais ressentie. J'ai pris sur moi. Par chance, j'ai bien récupéré."