à la une
Mercredi 30 Septembre

Mercato - Que se passe-t-il entre Reims et Axel Disasi ? (info Madein)

Commentaire(s)
Mercato - Que se passe-t-il entre Reims et Axel Disasi ? (info Madein)
Axel Disasi s'entraîne toujours avec la réserve rémoise. INFO MADEIN MERCATO

Ecarté du groupe professionnel depuis quelques jours, Axel Disasi paie les différends qui opposent ses dirigeants à son entourage, à propos de son avenir.

Le marché des transferts est ouvert depuis lundi, en Angleterre, et Axel Disasi est toujours Rémois. Le défenseur de 22 ans, révélation de la saison en Champagne (27 titularisations en 28 journées), est parmi les prospects de Ligue 1 les plus suivis outre-Manche et les observateurs du mercato l’imaginaient volontiers rejoindre une écurie de Premier League à cette date du 27 juillet. À Reims, aussi, on se serait bien vu encaisser un joli chèque, à deux semaines de la réouverture du marché français (du 10 août au 5 octobre).

15 millions d’euros, c’est le prix qui avait été fixé par Jean-Pierre Caillot et ses équipes au début de l'été. Un montant que plusieurs clubs étrangers, en Angleterre notamment, ont proposé selon nos informations. Alors pourquoi Disasi est-il toujours là ? La raison tient dans les tergiversations de son entourage. Plus particulièrement de son frère, également son agent, qui joue la montre en attendant d’autres opportunités en France.

Dans l’Hexagone, Monaco et Rennes sont les courtisans les plus sérieux du jeune axial droit. L’ASM a même transmis une offre avoisinant les 12 millions d’euros, il y a quelques jours, mais les pensionnaires de Delaune en réclament trois de plus, confortés dans leurs exigences par les offres provenant de l’étranger. Seulement voilà, le temps s'écoule et certains courtisans de Disasi menacent de se retirer, ce qui n'a pas vocation à mettre la pression sur les dirigeants rémois. Au début du mois, ces derniers ont tout de même invité leur joueur à s’entraîner avec l’équipe réserve, le temps que sa situation se décante. Mais rien n’a vraiment bougé, depuis.