Mercato - Rennes-Roma : la Chine s'immisce dans le dossier Steven Nzonzi (info Madein)

Commentaire(s)
Mercato - Rennes-Roma : la Chine s'immisce dans le dossier Steven Nzonzi (info Madein)
Steven Nzonzi plaît aussi au Guangzhou Evergrande. INFO MADEIN MERCATO

Proche de récupérer Steven Nzonzi, le Stade Rennais va devoir se frotter à la concurrence du Guangzhou Evergrande, qui s'apprête à formuler une offre à la Roma.

Voilà un feuilleton qui devrait animer cette dernière semaine de mercato en France. Plus de dix ans après son départ d'Amiens pour Stoke City, Steven Nzonzi va-t-il faire son retour dans l'Hexagone ? C'est l'espoir du Stade Rennais et il est permis, puisque le champion du Monde tricolore, en difficulté à Galatasaray - il a été écarté début décembre pour raisons disciplinaires - , aurait donné son accord pour rejoindre la Bretagne sous la forme d'un nouveau prêt.

Nzonzi, qui avait rallié la Ville Eternelle en 2018 contre un peu plus de 26 millions d'euros, est toujours sous contrat avec la Roma (jusqu'en 2022) et ce sont désormais leurs homologues italiens que les dirigeants rennais vont devoir convaincre. Ce ne sera pas une mince affaire, d'autant qu'un autre courtisan s'apprête à toquer à la porte du club de la Louve.

Guangzhou Evergrande va proposer un prêt de 18 mois

Le Guangzhou Evergrande envisage, d'après nos informations, d'accueillir Nzonzi sous la forme d'un prêt de dix-huit mois, assorti d'une option d'achat obligatoire. La formation de Fabio Cannavaro, 4e du dernier championnat chinois, a la capacité financière d'assumer intégralement le salaire du Français (environ 3,6 M€ net annuels) et sa proposition correspond aux attentes de la Roma. Il lui reste un mois pour passer concrètement à l'action et ficeler une potentielle opération, puisque le mercato en Chine ne ferme que le 28 février prochain.