Mercato - Strahinja Pavlovic, le prometteur défenseur serbe que l'OM veut rafler cet hiver

Commentaire(s)
Mercato - Strahinja Pavlovic, le prometteur défenseur serbe que l'OM veut rafler cet hiver
Strahinja Pavlovic courtisé par l'OM. MERCATO

Considéré dans son pays comme l'un des plus grands espoirs de sa génération, le jeune défenseur serbe Strahinja Pavlovic est dans le viseur de l'OM en vue du prochain mercato.

La défense centrale marseillaise a perdu au moins en quantité, l'été dernier, avec les départs successifs d'Adil Rami, Rolando, Tomas Hubocan et Luiz Gustavo, qui a régulièrement dépanné à ce poste les deux saisons précédentes. Seul Avaro Gonzalez est arrivé pour compenser ces pertes et sa blessure, le mois dernier, ajoutée à la suspension de Boubacar Kamara, a accentué les difficultés d'André Villas-Boas à composer sa charnière centrale.

Si le jeune Lucas Perrin (20 ans) a donné satisfaction au côté de Duje Caleta-Car, les dirigeants Marseillais semblent se projeter sur le recrutement d'un nouvel élément dans ce secteur de jeu. Le nom de Pavlovic est cité cette semaine par la presse serbe. Il ne s'agit pas de Matteo, le grand défenseur du SCO d'Angers, mais de Strahinja, plus jeune (18 ans) et moins chevelu, mais tout aussi athlétique (1m94) et sous contrat jusqu'en 2024 avec le Partizan Belgrade, son club formateur.

L'OM a-t-il les moyens ?

Nos confrères de Novotsi précisent que l'OM, qui avait envoyé un émissaire superviser Pavlovic durant le derby de Belgrade entre le Partizan et l'Etoile Rouge (2-0), fin septembre, est prêt à faire une offre dès le prochain mercato de janvier. Elle serait supérieure aux 5,5 millions d'euros qu'avait proposés la Lazio Rome, l'été dernier, pour un joueur perçu comme l'un des plus grands espoirs du football serbe (il est international U21 depuis le mois de septembre).

"Le problème, c’est qu’on se trouve dans une situation presque calamiteuse du point de vue financier et on doit attendre un peu avant de faire des investissements", avait pourtant déclaré il y a quelques jours Villas-Boas, pessimiste quant au renforcement de son équipe en cours de saison. "Des bouleversements au mois de janvier ? Je ne pense pas, je ne pense pas. Mais il n’y a que le propriétaire qui peut répondre à cette question. Mais je ne pense pas d’après les informations que j’ai actuellement." A suivre...