à la une
Vendredi 23 Octobre

Mercato - Strasbourg pourrait se faire piller ses pépites cet hiver

Commentaire(s)
Mercato - Strasbourg pourrait se faire piller ses pépites cet hiver
Les jeunes talents de Strasbourg plaîsent MERCATO

Le RC Strasbourg pourrait se faire attaquer de tous les côtés cet hiver pour quatre pépites de l'effectif. Si le Racing ne s'oppose pas à un départ en cas d'offres importantes, les Alsaciens ne se laisseront pas faire pour autant et n'autoriseront qu'un seul transfert.

Le mercato hivernal pourrait coûter cher au Racing Club de Strasbourg. En effet, les Alsaciens (27 points, 11èmes du classement), devraient être attaqués de toute part durant le mois de janvier. Comme l'explique L'Equipe ce jeudi, de nombreux clubs européens ont déjà pris des renseignements sur quatre joueurs prometteurs : Mohamed Simakan (19 ans), Youssouf Fofana (20 ans), Ibrahima Sissoko (22 ans) et Anthony Caci (22 ans). Un décideur ouvre d'ailleurs clairement la porte à un départ, en cas d'offre difficilement refusable. "S'il y a une demande très importante, comme Aholou à l'époque (transféré pour 14M d'euros), on l'étudiera même si on n'est pas obligés de vendre".

Toutefois, un seul départ est envisageable par la direction, désireuse de travailler, aussi, dans la continuité. Fofana, par exemple, est dans le viseur de plusieurs clubs allemands, dont Leipzig, mais aussi en Espagne. De son côté, Simaka, fraîchement prolongé jusqu'en juin 2023, a une grosse liste de courtisans, notamment en Premier League et en Bundesliga où son profil plaît. Avec lui, le RCSA devrait dépasser les 15 millions de vente et récupérer le plus gros transfert de son histoire.

En ce qui concerne Ibrahima Sissoko, la situation est un poil différente. Très utilisé l'an dernier, où il était un titulaire indiscutable, le milieu est moins utilisé cette saison par Thierry Laurey. Cet été, il avait été approché par deux clubs de Premier League et d'autres formations ont repris des contacts en vue du mercato hivernal. C'est notamment le cas de Newcastle, mais aussi de clubs allemands et italiens. S'il veut rester en Alsace, les choses ne sont pas figées pour autant. Enfin, Anthony Caci, qui revient très fort avec 1 but et 4 passes décisives en 8 matchs de L1, fait les bonheurs des Strasbourgeois au poste de latéral gauche. Sous contrat jusqu'en 2022, il n'a pas encore entamé de démarches pour prolonger mais sera le joueur le plus difficile à faire bouger.