à la une
Mercredi 27 Mai

Mercato - Tottenham fixe un prix astronomique pour Harry Kane

Commentaire(s)
Mercato - Tottenham fixe un prix astronomique pour Harry Kane
L'avenir d'Harry Kane du côté de Tottenham demeure incertain. MERCATO TOTTENHAM MERCATO

Suite aux récentes déclarations d'Harry Kane ouvrant la porte à un possible départ, Tottenham a réagi en fixant son prix.

Tout a commencé au cours d'un live sur les réseaux sociaux, une question a été posée à Harry Kane (26 ans) sur la possibilité de le voir quitter son club cet été. Loin de rassurer ses fans, l’Anglais a répondu, "partir si Tottenham ne progresse pas ? Je ne peux pas dire oui ou non. J'adore les Spurs, je les aimerais toujours. Mais j'ai toujours dit que si je sentais que l'équipe ne progressait pas, ou qu'elle allait dans la mauvaise direction, je ne suis pas du genre à rester pour le bien de l'équipe. Je suis un joueur ambitieux, je veux progresser et devenir l'un des tout meilleurs joueur".

Dans la longue liste des prétendants d’Harry Kane, figurent des cadors européens. Les intérêts de Manchester United, du Real Madrid ou encore de la Juventus ont été évoqués dernièrement dans la presse, et ce malgré la grave blessure à la cuisse qu'il a subie en janvier (face à Southampton). Des équipes qui sont toujours en lice pour une qualification en Ligue des Champions la saison prochaine, contrairement à Tottenham, actuel 8e de Premier League…

Tottenham réclame 225 millions d’euros

Mais la réaction du club managé par José Mouriho ne s’est pas faite attendre ! Le Daily Mail nous informe que les dirigeants, conscients qu’ils vont devoir "se battre" pour conserver leur attaquant vedette, surtout s'ils ne jouent pas la Champions League la saison prochaine, ont assuré leurs arrières. Si un club souhaite leur arracher Kane, il devra payer la somme considérable de 200 millions de livres Sterling, soit plus de 225 millions d’euros. Un montant bien supérieur à celui estimé par le CIES (120 à 150 millions d’euros). Ajouté à cela, le joueur est encore sous contrat jusqu’en 2024, de quoi maintenir la confiance du président du club Daniel Levy. Ce dernier, réputé dur en affaires, espère conserver son buteur et par dessus tout refroidir les ardeurs des courtisans.

Le contexte de crise économique qui touche le football européen, pourrait également freiner le montant des investissements lors du prochain mercato, au vu du déficit enregistré par les clubs, depuis la suspension totale des championnats. Il parait d'autant plus difficile d'imaginer les courtisans de Kane, aussi prestigieux soient-ils, dépenser une telle somme dans la période de vaches maigres qui s'annonce.