MHSC - Andy Delort revient sur son interpellation houleuse

Commentaire(s)
MHSC - Andy Delort revient sur son interpellation houleuse
Andy Delort avait été arrêté par la police en août 2018.

Début février, Andy Delort a écopé de deux mois de prison avec sursis et 18 000 euros d'amende pour outrages et menaces sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Les faits remontent à l'été dernier, quand l'attaquant Montpelliérain avait été arrêté en compagnie d'un homme qui roulait sans permis et sous l'emprise de l'alcool. "J'étais passager (...) On s'est fait arrêter. Le policier pensait qu'on était des dealers ou je ne sais quoi. Il nous a fait sortir, avec menottes, au sol. C'était très musclé, humiliant", raconte Delort dans une interview publiée ce mardi par France Football.

Le joueur de 27 ans, dont la carrière est parfois mouvementée, concède qu'il n'est "pas un ange", mais demande à être jugé seulement pour ses performances sur le terrain. "Je ne suis pas un ange non plus. C'est ma vie, c'est comme ça (...) C'est sur le terrain qu'il faut me juger", poursuit-il. "Je suis un être humain comme les autres. Je pense être humble, très gentil. Parfois, je m'énerve un peu vite mais c'est ce qui m'a permis d'être professionnel. Cette hargne, on la voit sur le terrain (...) Je suis fier qu'on dise que je suis un guerrier."