à la une

MHSC - Der Zakarian enrage contre ses défenseurs

Michel Der Zakarian et le MHSC étaient proche de l'exploit.
Michel Der Zakarian et le MHSC étaient proche de l'exploit. 17E JOURNéE L1

Le piège tendu par Michel Der Zakarian et le MHSC a failli faire chuter le PSG, mais Neymar a finalement permis aux champions de France de faire la différence pour l'emporter en fin de match (1-3). Le coach montpelliérain, fier d'avoir "bousculé" les Parisiens durant une "très bonne première mi-temps", a émis des regrets sur la prestation de ses hommes après la pause. "Même si on avait moins de jambes, je trouve qu'on a perdu le ballon trop vite. Ils ne nous pressaient pas et on a rendu le ballon trop facilement. C'est dommage."

Der Zakarian en veut particulièrement aux défenseurs impliqués sur les trois buts parisiens : Pedro Mendes, qui aurait dû "mieux défendre et ne pas se jeter" pour éviter de prendre un deuxième jaune et d'offrir le coup-franc de l'égalisation à Neymar, Arnaud Souquet, qui devait "amener Mbappé sur son gauche" plutôt que de le laisser se remettre sur son droit pour donner l'avantage à Paris, et enfin Ambroise Oyongo, qu'il aurait aimé voir "plus près" d'Icardi quand ce dernier a clos la marque d'une reprise de volée.