MHSC - Laurent Nicollin lie son futur à celui du nouveau stade

Commentaire(s)
MHSC - Laurent Nicollin lie son futur à celui du nouveau stade
Les élections municipales décideront de l'avenir du projet de nouveau stade à Montpellier.

À deux mois des élections municipales, le président de Montpellier, Laurent Nicollin, est un homme rempli de tracas. Alors qu'il mène à bien le projet phare du club qu'est la construction d'un nouveau stade capable d'accueillir 25 000 personnes, baptisé Louis-Nicollin en hommage à son père et ancien président du club, décédé en 2017, le changement de mairie pourrait revoir l'avenir d'un stade dont la construction est prévue au bord de l'autoroute A9, dans la ZAC de Cambacérès, selon la décision du maire actuel Philippe Saurel. Invité de l’émission Breaking Foot sur RMC ce lundi, le président a d'abord justifié son idée. "Ce n'est peut-être pas la tendance, mais je pense que le stade est quelque chose de vital pour le club. On veut un outil qui nous permette d'avoir plus d'argent, de nous développer. La Mosson, c'est la Mosson. La Paillade, c'est la Paillade. Mais dans la vie, à un moment donné, il faut savoir avancer, évoluer. Cela passe automatiquement par un nouveau stade. Philippe Saurel, le maire actuel, est à 100 % derrière nous pour le projet du nouveau stade. Il nous a trouvé un site".

Mais, la probable victoire de Michaël Delafosse, donné vainqueur par les différents sondages, serait de mauvais augure. Le candidat PS a d'autres ambitions pour le stade : il serait installé sur l’actuelle ZAC "Ode à la mer", où est prévu le futur centre commercial Ode à la mer. "Maintenant, on va croiser les doigts. Ce serait un énorme frein pour le club. Ce serait très difficile si le projet devait tomber à l’eau. Il y a eu beaucoup d'investissement au quotidien pour un projet qui serait fabuleux. En cas d'échec, il y aurait une réflexion qu'on mènerait avec mon frère, pour savoir si on reste ou pas. Je ne vois pas l'intérêt de me battre pour une ville où les gens ne sont pas pour nous", a averti Nicollin, un brin agacé.