MHSC - Lecomte analyse sa baisse de régime


Le portier du MHSC s'est livré
MHSC - Lecomte analyse sa baisse de régime

Dans un entretien accordé à L'Equipe, Benjamin Lecomte est revenu sur ses performances de ces dernières semaines. Le gardien de Montpellier a aussi évalué sa marge de progression.

L'erreur d'appréciation de Benjamin Lecomte face à Lyon, le 7 février dernier, en huitièmes de finale de Coupe de France, a en partie précipité l'élimination Montpellier. Un épisode symptomatique des dernières semaines, durant lesquelles son entraîneur Michel Der Zakarian l'a trouvé moins bien : "C'est quelque chose que j'ai ressenti car je n'aidais plus mes partenaires, mon jeu au pied était moins précis, j'étais plus nerveux. Contre Paris (0-4) et Monaco (0-2) on ne pouvait rien me reprocher mais contre Lyon (1-2), je fais une erreur, la conséquence des buts pris contre Paris et Monaco justement. J'en avais tellement marre de prendre des situations de centre et de me faire canarder à deux mètres que j'ai voulu anticiper sur un centre. (Maxwell) Cornet a été très intelligent et il m'a eu. J'aurais dû rester dans mon rôle. Cela montre ma marge de progression, surtout contre ces grandes équipes", a déclaré le portier dans une interview accordée à L'Equipe.

L'ancien Lorientais a ensuite évoqué ce qu'il lui manquait pour pourvoir regarder plus haut. En mêlant lucidité et ambition : "Ce qu'il me manque pour postuler à l'équipe de France ? Jouer dans un grand club, une grande compétition, justement. Il y a encore bon nombre de gardiens au-dessus de moi, tous les internationaux, tous ceux qui disputent des matchs européens. Moi,je joue le Championnat, la Coupe de la Ligue et la Coupe de France. Je suis performant, je suis un bon gardien de L1, pas plus pour l'instant, car je n'ai pas encore atteint mes limites". Prochaine occasion de s'en rapprocher : samedi soir à la Mosson, face à Guingamp (20h).

Ligue 1

Montpellier

Benjamin Lecomte

MHSC Lecomte