MHSC - Lecomte va être supervisé par Franck Raviot face à Reims

Commentaire(s)
MHSC - Lecomte va être supervisé par Franck Raviot face à Reims
Benjamin Lecomte sera supervisé par Franck Raviot dimanche, face à Reims. 26E JOURNéE L1

Appelé pour la première fois en Equipe de France en septembre dernier après les forfaits de Steve Mandanda et Hugo Lloris, Benjamin Lecomte (27 ans) sera supervisé par l'entraîneur des gardiens en sélection, Franck Raviot, face à Reims.

Et si la hiérarchie des gardiens de but était bousculée en Equipe de France ? Au poste de numéro 1, Hugo Lloris est indéboulonnable pour le moment. C'est pour la seconde place que les choses pourraient évoluer. Alors que Didier Deschamps annoncera bientôt le nom des joueurs convoqués pour le rassemblement du mois de mars, Steve Mandanda pourrait être l'un des grands perdants. Le gardien marseillais, supervisé la semaine passée face à Amiens, est loin d'afficher son meilleur niveau depuis le début de la saison, si bien qu'il pourrait être éjecté hors de la liste des joueurs appelés. A bientôt 34 ans, le portier phocéen pourrait voir son aventure en sélection nationale toucher à sa fin, plus de dix ans après son commencement (ndlr : 1ère sélection le 27 mai 2008 face à l'Equateur) et après un sacre de champion du monde l'été dernier.

Au delà de ses performances, Mandanda est confronté à une concurrence à distance avec Benjamin Lecomte (27 ans). Quatrième dans la hiérarchie des gardiens derrière Alphonse Areola, le dernier rempart montpelliérain ne cesse de progresser depuis maintenant plusieurs saisons. Il a d'ailleurs été récompensé en septembre dernier en étant convoqué pour la première fois chez les Bleus. Depuis le début de l'exercice 2018-2019, Lecomte répète les performances de haut niveau semaine après semaine, jouant un rôle clef dans la belle saison du MHSC. Lecomte a gardé ses cages inviolées à 9 reprises en 24 rencontres de Ligue 1 disputées.

Signe fort de ce possible chamboulement à venir, Franck Raviot, l'entraîneur des gardiens en Equipe de France, se rend à Montpellier dimanche pour assister à la rencontre face à Reims (15h). En septembre dernier, deux mois après le titre mondial remporté, Didier Deschamps avait prévenu les joueurs : "Si vous pensez que vous avez fait vos preuves, que vous n'aurez pas à faire autant d'efforts, cela ne fonctionnera pas". Plus que jamais, cet avertissement semble d'actualité. Areola pourrait ainsi récupérer la place de second gardien alors que Lecomte deviendrait le nouveau numéro 3. Pour l'heure, tout cela reste hypothétique et le dernier mot sera celui de Didier Deschamps, lors de l'annonce des joueurs appelés pour affronter la Moldavie et l'Islande dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2020 (22 et 25 mars prochain).