MHSC - Un nouveau changement tactique pour Montpellier ?


Michel Der Zakarian replace ses troupes pendant la réception d'Amiens.
MHSC - Un nouveau changement tactique pour Montpellier ?

Meilleure défense de Ligue 1 après 17 journées, la formation de Michel Der Zakarian a peut-être trouvé la recette d'un jeu offensif mieux huilé : un changement de système tactique, détaillé hier en conférence de presse par l'entraîneur Montpelliérain.

On ne change pas une équipe qui gagne, dit l'adage, mais Michel Der Zakarian n'en a cure. Mercredi pour la venue de Lyon en Coupe de la Ligue, le coach Montpelliérain a changé ses habitudes et son traditionnel 5-3-2, utilisé depuis la réception du PSG fin septembre (pour un bilan de 5 victoires, 7 nuls et seulement 1 défaite), pour passer à un 5-2-3. Et ce n'est pas qu'une histoire de chiffres qui changent...

"J'ai utilisé ce système parce que les attaquants que j'ai alignés avaient les caractéristiques pour jouer comme ça : Junior (Sambia) et Jon (Ikoné) sur les ailes et Souley (Camara) qui fixe les deux axiaux et qui peut jouer en appui. Ça nous a permis d'avoir une meilleure tenue du ballon", explique Michel Der Zakarian, comblé par la prestation offensive de son équipe face aux Gones (4-1).

Un système taillé pour mieux attaqué ?

"On avait travaillé ce nouveau système pendant la semaine", confie Ellyes Skhiri. "On voulait les empêcher de sortir le ballon avec deux milieux en plus un peu plus haut (Sambia et Ikoné, ndlr) pour sortir sur leurs latéraux et éviter aux nôtres d'aller les chercher trop haut. Je pense qu'on s'en est bien sorti." Son entraîneur abonde en ce sens : "On avait beaucoup plus de monde dans le coeur du jeu avec les deux autres milieux (Skhiri et Lasne, ndlr), ce qui a permis aux joueurs de couloirs de participer offensivement. Quand on a le ballon, on ne joue pas à cinq derrière : nos joueurs de couloirs évoluent comme des ailiers."

Cela tombe bien, Jérôme Roussillon à gauche et Ruben Aguilar à droite étant considérés comme des latéraux aux profils offensifs. Déléguer à d'autres joueurs une partie de leur tâche défensive pourrait donc s'apparenter à la promotion d'un jeu davantage tourné vers l'avant. Et être répété contre le FC Metz, lanterne rouge de la Ligue 1, demain soir ? MDZ se garde bien de donner le moindre indice. "Vous verrez la compo...", se contente-t-il de répondre. Il faudra donc attendre vingt-quatre heures pour en savoir plus...

Ligue 1

Metz

Montpellier

Michel Der Zakarian

Der Zakarian MHSC Metz Skhiri 18e journée L1