Nantes - Conceição reste méfiant avant d'affronter l'OL

Commentaire(s)
Nantes - Conceição reste méfiant avant d'affronter l'OL
Sergio Conceição, l'entraîneur nantais OL NANTES CONCEIçAO 36E JOURNéE L1

Ce samedi, l'entraîneur nantais Sergio Conceição tenait son point presse, en amont du match opposant Nantais et Lyonnais demain (17h), au Parc OL. Pour le coach des Jaune-et-Vert, ce duel face à une formation rhodanienne sonnée par la défaite concédée mercredi à Amsterdam (4-1), en C3, devrait être un beau défi pour les Canaris : "L'influence du match contre l'Ajax ? Ça dépend toujours de l'équipe que Lyon affrontera. On doit être forts, avoir l'agressivité" a-t-il prévenu. "Les Lyonnais voudront changer l'ambiance et l'état d'esprit avant un match retour très important pour eux. Les joueurs qui entrent sur le rectangle veulent toujours gagner. Ce sera un match difficile, comme toujours. Le début de match sera très important."

Pour l'entraîneur nantais, Lyon reste donc une équipe redoutable, capable de rebondir après sa défaite aux Pays-Bas : "C'est un contexte différent. On ne peut pas en tirer grand-chose. On connaît les qualités individuelles des joueurs de Lyon. La deuxième mi-temps (contre l'Ajax, ndlr) a été très ouverte, avec des situations de but d'un côté et de l'autre" note Conceição "Pour le FC Nantes, ce sera un match différent. On doit se concentrer sur notre équipe pour essayer de prendre des points. [...] Lyon n'a pas le classement qu'ils auraient aimé avoir. Mais on a un Monaco et un Nice très forts. Je ne pense pas qu'ils soient dans une crise dramatique." Ce match face à l'OL sera également l'occasion pour le FCN de prendre sa revanche suite au match aller marqué par la déculottée reçue à la Beaujoire (6-0), avant l'arrivée du coach portugais : "J'ai vu le match. C'était un match catastrophe. Prendre 6 buts à la maison !" lance Conceição. "Ce sont aujourd'hui deux équipes différentes, avec des joueurs plus ou moins similaires, mais différents. L'état d'esprit et la dynamique sont différents. On en a parlé dans la semaine."