Nantes - Excédé, Halilhodzic a snobé la conférence d'après-match

Commentaire(s)
Nantes - Excédé, Halilhodzic a snobé la conférence d'après-match
Vahid Halilhodzic était remonté, hier soir, après la nouvelle défaite de son équipe. LIGUE 1 NANTES HALILHODZIC

Nantes a concédé sa troisième défaite consécutive à l'extérieur en Ligue 1 mercredi soir à Nîmes (1-0) et sa deuxième consécutive après celle face à Rennes (0-1). Hier soir, les Nantais ont disputé la moitié de la rencontre en infériorité numérique suite à l'exclusion de Kalifa Coulibaly juste avant la pause, avant de craquer en seconde période sur une frappe détournée de Sofiane Alakouch. Pour Vahid Halilhodzic, ce match était probablement la goutte de trop puisqu'il ne s'est pas présenté en conférence de presse d'après-match, un rituel pourtant obligatoire.

Le week-end précédent, le coach nantais avait déjà fait part de toute sa colère à l'issue de la défaite à domicile dans le derby contre Rennes (0-1) : "Ma frustration, ce n’est pas seulement le fait de perdre. Il paraît qu’il y avait un penalty pour nous. L’arbitre n’a pas écouté le capitaine qui lui demandait de regarder le VAR. C'est un manque de respect vis-à-vis du club. Ce n’est pas la première fois. Je ne suis pas là pour pleurer, mais certaines décisions sont tellement importantes. Pourquoi utilise-t-on le VAR? Quand un arbitre se trompe, il peut regarder. Là, il n’a pas accepté. C’est pour ça que j’ai une grosse colère vis-à-vis de l’arbitrage". Coach Vahid devra vite oublier cette nouvelle déconvenue pour tenter de réagir dimanche, à Angers (21e journée de L1).

Commentaire(s)