à la une
Mercredi 3 Juin

Nantes - La mise en garde de Gourcuff : "Le foot vit à crédit"

Commentaire(s)
Nantes - La mise en garde de Gourcuff : 'Le foot vit à crédit'
Christian Gourcuff, l'entraîneur du FC Nantes.

Une chose est sûre, il y aura un avant et un après coronavirus. La crise sanitaire dont souffre l'ensemble de la planète ces derniers mois va avoir des conséquences économiques alarmantes dans certains secteurs. Face à la situation, le football essaie de s'adapter en conséquence afin de limiter les pertes. Lors d'un entretien accordé à Ouest-France, Christian Gourcuff a expliqué les raisons de ce péril économique. "La crise du coronavirus ne touche pas que le football, mais plus globalement la mondialisation, la recherche généralisée du profit, l’économie capitaliste qui nous conduit dans le mur" a-t-il indiqué, avant d'évoquer plus précisément le monde du ballon rond. "Le foot est partie prenante de cette fuite en avant, avec, entre autres, une surenchère permanente des droits télé. Depuis des années, il vit à crédit."

Il ajoute que "les clubs qui vivent au-dessus de leurs moyens, sur l’endettement et l’argent virtuel, ceux qui spéculent, avec parfois des investisseurs étrangers sans de vraies garanties bancaires, sont fragilisés. Ceux qui s’en sortiront seront ceux qui ont une gestion réaliste et non spéculative". Pour l'heure, l'entraîneur des Canaris se dit favorable une diminution des salaires. "Je trouve cela assez logique. Après, on va peut-être se retrouver face à des aspects juridiques, avec des recours éventuels. Mais il faut considérer que la période est exceptionnelle. Ce n’est pas un souci pour moi."